La ruralité

Le Conseil général a exprimé sa volonté de mieux valoriser, dans la période 2011-2014, une identité extraordinaire du département : la ruralité.
Les Rencontres de la ruralité, intervention de Claudy Lebreton, novembre 2011

Les Rencontres de la ruralité, intervention de Claudy Lebreton, novembre 2011

Cette identité ne repose pas seulement sur des critères géographique et démographique, mais bien plus sûrement sur la pluralité de sa population et l'originalité d'un "vivre ensemble" plus solidaire et en proximité.

Notre département n'a pas de grande métropole urbaine. C'est un constat. Mais il est structuré autour de villes à taille humaine et d'un espace rural intermédiaire organisé autour de communes dynamiques. C'est un formidable atout. Cela représente aussi des défis à relever face au vieillissement de la population, à l'inflation des coûts des transports, à la raréfaction de la présence des services publics sur les territoires…

Comprendre la ruralité d’aujourd’hui

C'est pourquoi le Conseil général, au-delà des réflexions engagées au niveau national, initie une politique locale ambitieuse et concrète permettant d'accompagner la mutation de notre ruralité et d'en faire un atout spécifique complémentaire à l'urbanité de notre département. Pour cela, il organise une réflexion permettant une véritable compréhension de la ruralité d'aujourd'hui : définition, mode de vie économique, sociale, culturelle, définition d'objectifs et de priorités, partenariats entre collectivités.

Boîte à outils

Un site dédié à la ruralité en Côtes d'Armor

Retrouvez le film "J'habite ici...", l'exposition, les conférences du 19 octobre et de nombreuses informations sur la ruralité sur le site dédié.

Flèche vers la droitehttp://cotesdarmor.fr/ruralite/
Une enquête sur les agriculteurs costarmoricains

Synthèse de l'étude de Margaux Calmel : "Ressenti des exploitants agricoles costarmoricains dans le cadre de leur profession
Dans quelle mesure peut-on parler de malaise ?", menée de novembre 2011 à octobre 2012.

Flèche vers la droiteConsulter la synthèse (pdf - 140 Ko - 7 pages)