Image de la semaine

Les pieds dans l'eau à la découverte de la Baie

Publié le 27.07.2017
Plus de 300 personnes ont fait la désormais célèbre traversée de la baie le 25 juillet, entre Plérin et Hillion. Une randonnée originale, organisée par l'association "Gym Rando Laurentaise" au profit de l'Unicef Côtes d'Armor. Suivez le guide !

A la découverte du patrimoine exceptionnel de la baie et de son histoire avec cette grande traversée de la baie de trois heures. Photo : Thierry Jeandot

Drapeaux de l'Unicef et de la Bretagne en main, outil pour pêcher le lançon sur le dos, le guide et initiateur de la rando, André Guyot va accompagner les marcheurs engagés dans cette course pendant près de trois heures à travers la baie. Et la baie, elle se découvre d'abord pieds nus dans le sable parsemé de coquillages... et bien d'autres trésors encore !

Car plus qu'une randonnée, ce sont les histoires contées par le guide qui en font un rendez-vous apprécié des vacanciers comme des habitants venus en "voisins". Car la baie, André Guyot, 77 ans, la pratique depuis tout petit : "je suis un cesson*, ma grand-mère habitait à Hillion. A l'époque, y aller en car était long et laborieux, tandis qu'à travers la baie, en vingt minutes, on y était !". Une sorte de terrain de jeux donc, pour ce guide, qui va s'amuser à faire découvrir les facettes connues et méconnues de la baie aux touristes. De la pêche aux lançons à la pêche à la mouette, de la naissance de l'hippodrome marin (en 1805 tout de même !) aux débuts de l'aviation avec ce formidable terrain qu'était la baie, de la pêche à la fleur aux débuts de la mytiliculture, les randonneurs ont pu voyager à travers le temps et l'histoire. 

D'autres traversées sont organisées cet été par la Maison de la baie, dont une traversée de nuit, le 20 août. Programme à télécharger ici.

*cesson : habitant de Cesson.

Agnès Perea

Photo : Thierry Jeandot

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 3 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: