Un patrimoine historique remarquable

Le Département des Côtes d'Armor réaffirme de façon constante son attachement au patrimoine culturel, vecteur d'identité et de cohésion sociale pour son territoire.

Les cinq sites patrimoniaux départementaux possèdent une identité commune liée à leur architecture et leur usage. Témoignages exceptionnels sur le Moyen Age en Côtes d'Armor, ce patrimoine historique remarquable est composé d'abbayes et de châteaux classés Monuments historiques.

Par ailleurs, inscrits dans des paysages préservés ou jardin remarquable, ces hauts lieux du patrimoine costarmoricain sont animés tout au long de l'année par des équipes qui mettent en oeuvre des propositions culturelles, pédagogiques et patrimoniales en direction des différents publics. 

Le domaine départemental de La Roche-Jagu

Situé entre Paimpol et Pontrieux, le domaine départemental de La Roche Jagu possède un patrimoine culturel, végétal et paysager qu’il s’attache à valoriser tout au long de l’année à l’occasion d’expositions, d’animations culturelles et de manifestations grand public.

Propriété du Conseil départemental des Côtes d’Armor, le domaine de La Roche Jagu est situé dans le Trégor, en surplomb de l’estuaire du Trieux. Le château du XVème siècle, classé Monument historique, et ses jardins, reconnus au titre de « jardin remarquable », s’ouvrent à toutes les pratiques culturelles et à toutes les flâneries.

Imaginé et conçu par l’architecte-paysagiste Bertrand Paulet à la suite de l’ouragan qui dévasta une bonne partie de la Bretagne en octobre 1987, le parc contemporain d'inspiration médiévale s’étend sur plus de 74 hectares et se compose d’une grande diversité de milieux et de paysages dont la préservation revêt un intérêt majeur.  

Domaine départemental de La Roche Jagu
22260, Ploëzal | 02 96 95 62 35
www.larochejagu.fr 

Le domaine départemental de l'abbaye de Bon Repos

Au bord du canal de Nantes à Brest, à proximité du lac de Guerlédan, l’abbaye cistercienne de Bon-Repos, fondée au XIIème siècle s'élève au cœur d'un environnement protégé. Elle connut des siècles de prospérité et périodes de crises auxquels la révolution mit un point final.

Vendue comme bien national, elle tomba peu à peu en désuétude, jusqu’à devenir carrière de pierre. C’est en 1986 qu’une poignée de passionnés, fondent ’association des Compagnons de l’abbaye de Bon-Repos pour relever ce bâtiment du XVIIIème siècle et lui redonner sa place culturelle en Centre-Bretagne.

Aujourd'hui, l'abbaye est une propriété récemment acquise par le département (2014) et gérée par deux associations : l'association Racines d'Argoat propose tous les étés un spectacle de son et lumière, l'association des Compagnons de l'abbaye de Bon Repos s'attache quant à elle à développer des résidences artistiques et des expositions temporaires d'art contemporain. Elle mène un important travail de médiation culturelle envers les scolaires et le grand public, et développe depuis peu une politique innovante en terme de nouvelles technologies autour du patrimoine : tablettes tactiles et autres dispositifs numériques plongent le visiteur au XVIIIème siècle, pour une visite virtuelle de l’abbaye.

Domaine départemental de l'abbaye de Bon Repos
22570, Saint-Gelven | 02 96 24 82 20 
Association des Compagnons de l'abbaye de Bon Repos : www.bon-repos.com  
Association Racines d'Argoat : www.bonrepos.fr

Site départemental du château du Guildo

Implanté sur un éperon rocheux, au bord de l'estuaire de l'Arguenon, le château du Guildo est une place forte médiévale dont la construction s'échelonne du XIème au XVème siècle. Propriété départementale acquise au titre des espaces naturels sensibles, le château a fait l'objet d'un programme complet de 20 années de fouilles.

Ces dernières ont permis de restituer progressivement les modes de vie de ses occupants ainsi que les activités qui y avaient lieu (découverte d'une forge et d'un espace dédié aux animaux domestiques, logis seigneurial et espaces communs).

Le château du Guildo est fréquenté chaque année par de nombreux visiteurs, touristes et promeneurs. L'intérêt du site, associé à la qualité des vestiges font de ce lieu un élément important de la politique culturelle départementale en matière d'histoire et d'environnement.

Site départemental du château du Guildo
22130 Créhen 02 96 62 27 82  cotesdarmor.fr/leguildo

Château de la Hunaudaye

Le château fort de la Hunaudaye a été construit vers 1220 par Olivier Tournemine pour protéger la frontière Est du Penthièvre, pays de Lamballe, en conflit avec le Poudouvre, région de Dinan. Comme nombre d'édifices militaires, le château subit maintes destructions/ reconstructions au fil des siècles et finit par être pillé durant la Révolution française. Atteignant un stade critique de délabrement, l'Etat décide en urgence le classement du château puis le rachète en 1930.

L'association du château de la Hunaudaye gère depuis 1977 cet imposant monument hérité du Bas Moyen-Âge (XIIIe-XVe s.), devenu propriété départementale en septembre 2008 à la faveur d'un transfert de propriété de l'Etat. Ce château, précieux témoignage de l'architecture médiévale en Bretagne, a ainsi pris sa place parmi les lieux historiques et touristiques majeurs du département des Côtes d'Armor et de Bretagne.

Au cours des dernières années, principalement à l'occasion de la mise en œuvre d'un premier plan de développement (2009 – 2011) l'association et le site ont mis en oeuvre une réelle ambition culturelle. Doté d'un service éducatif, le château accueille de nombreux élèves et propose une programmation culturelle renouvelée chaque année : expositions temporaires, spectacles, nuits au château, visites libres ou guidées...

Les propositions culturelles multiples autant que des médiations innovantes sur le plan numérique en font donc aujourd'hui un site incontournable pour la découverte du patrimoine architectural et historique médiéval dans les Côtes d'Armor. 

Château de la Hunaudaye
22270 Plédéliac | 02 96 34 82 10  www.la-hunaudaye.com 

Abbaye de Beauport

En baie de Paimpol, l'Abbaye de Beauport est un ensemble monastique remarquablement conservé, témoin majeur de l'architecture religieuse en Bretagne. Au XIIIème siècle, des chanoines de Prémontré s'y installent à la demande du comte Alain de Goëlo. Pendant 500 ans, ils vont façonner ce lieu et leur environnement selon leur règle monastique et les besoins de leur vie communautaire.

Fermés à la Révolution française, puis vendus comme biens nationaux, les bâtiments de l'abbaye sont tour à tour transformés en étable, mairie, appartements bourgeois, école et cidrerie. L'abbaye est finalement classée monument historique en 1862.

Aujourd'hui le site est propriété conjointe du Conservatoire du Littoral (120 hectares d'espaces naturels), et du Département des Côtes d'Armor pour les bâtiments de l'abbaye. Depuis 1993, la gestion de l'abbaye est dévolue à l'AGRAB, Association de Gestion et de Restauration de l'Abbaye de Beauport.

Indépendamment de son rôle de gestionnaire du monument et du domaine, l'association joue un rôle prépondérant dans le suivi du site naturel. L'AGRAB emploie en permanence 12 agents aux pôles technique, accueil et administration afin de conduire à bien sa mission. En proposant un programme culturel riche et varié (festival Beauport en voix, Escales de nuit...). L'abbaye de Beauport participe pleinement à l'attractivité touristique des Côtes d'Armor.

Abbaye de Beauport
22500 Paimpol 02 96 55 18 58  www.abbaye-beauport.com  

Boîte à outils

Contacts

Direction de la Culture, des Sports et de la Vie Associative
Tél. : 0810 810 222

Flèche vers la droiteCôtes d'Armor Tourisme
Flèche vers la droiteLes aides Patrimoine

Le domaine départemental de La Roche Jagu

Le domaine départemental de La Roche Jagu

Domaine départemental de l'abbaye de Bon Repos

Château du Guildo. Photo : Cédric Bossard

Château de la Hunaudaye. Photo : Thierry Jeandot

Abbaye de Beauport. Photo : Thierry Jeandot

Abbaye de Beauport. Photo : Thierry Jeandot