La préservation et la valorisation du patrimoine

Patrimoine immobilier, patrimoine mobilier et inventaire du patrimoine des communes littorales des Côtes d'Armor.

La préservation et la valorisation du patrimoine costarmoricain sont des composantes de la politique culturelle départementale en ce qu'elles participent de l'identité des territoires et de leurs habitants.

Des aides financières peuvent être attribuées par le Département des Côtes d'Armor pour la restauration du patrimoine, qu'il s'agisse d'édifices ou d'objets mobiliers.

Le patrimoine immobilier

Un des volets de la politique patrimoniale du département s'attache à accompagner la restauration du patrimoine monumental public protégé, soit pour l'essentiel des églises et des chapelles, des communes de moins de 3 000 habitants. En effet, le département comporte plus de 800 monuments protégés au titre des Monuments historiques, publics et privés confondus.

Une aide financière peut être accordée aux communes qui en font la demande. Cette aide est attribuée sous réserve de la présentation puis de la mise en œuvre d’un projet de valorisation du monument validé par les services de la collectivité départementale.

A travers cette politique, le département entend contribuer à la préservation et à la transmission d'un patrimoine architectural remarquable réparti sur l'ensemble du territoire.

Le service du patrimoine travaille en concertation avec les partenaires institutionnels (DRAC, STAP des Côtes d'Armor, Région Bretagne) et peut par conséquent aider, orienter et conseiller les communes dans les démarches à entreprendre pour mettre en oeuvre leur projet de restauration d'édifice.

Contact : Marie OLLIVIER, Chargée de valorisation du patrimoine, DCSVA, Service Patrimoine historique et contemporain.
Tel : 02 96 77 32 92.

Le patrimoine mobilier

Le Département des Côtes d'Armor compte à ce jour plus de 3600 objets classés et inscrits au titre des Monuments Historiques. Il s'agit en majeure partie d'oeuvres d'art conservées dans les chapelles et les églises (tableaux, statues, meubles, objets décoratifs), mais aussi parfois d'objets à caractère domestique ou folklorique, scientifique, artisanal ou industriel. Moins spectaculaire que le patrimoine monumental, ce patrimoine mobilier est parfois méconnu, peu considéré et vulnérable. Pourtant, il s'agit toujours de témoins précieux de notre histoire, qui ont la particularité d'être conservés et présentés in situ, dans leur environnement original et authentique.

Le Département tient à jour une documentation sur l'ensemble de ce patrimoine et propose les services d'un agent affecté à la mission de "Conservateur des Antiquités et Objets Arts". Mobile géographiquement, il se déplace à la demande des propriétaires (essentiellement les communes) pour contribuer à identifier, conserver, restaurer, ou valoriser ce patrimoine mobilier. Il est l'interlocuteur qui permet de préparer des opérations de conservation et de restauration du patrimoine mobilier, et qui peut assurer le suivi scientifique et technique des travaux de restauration.

Contact : Céline ROBERT, Conservatrice des antiquités et objets d'art, DCSVA, Service Patrimoine historique et contemporain. Tel : 02 96 62 85 39. 

L'inventaire du patrimoine des communes littorales des Côtes d'Armor

"Pirates ?". © Guy Klein

Le Conseil départemental a conduit entre 2002 et 2011, en collaboration avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles puis la Région (Service régional de l'Inventaire), une opération d'inventaire du patrimoine des communes littorales des Côtes-d'Armor. 49 communes du littoral (hors les communes de fond d’estuaires et les cas particuliers de Lannion et Saint-Brieuc) sur 350 km de côtes ont été inventoriées entre 2002 et 2011 par une équipe de trois chercheurs recrutés par le Département des Côtes-d'Armor. Cet inventaire s'inscrit dans le cadre du rapport « Les Côtes-d'Armor et la mer », adopté par le Département des Côtes-d'Armor en 1999.

L'objectif d'un tel inventaire est de connaître et de faire connaître, de façon systématique et sur un ensemble géographiquement cohérent, le patrimoine des communes littorales en élaborant un outil de connaissance indispensable pour engager différents types d'actions :

  • sauvegarder, protéger et valoriser le patrimoine maritime,
  • définir et mettre en œuvre la politique culturelle du département dans le domaine du patrimoine architectural et mobilier, 
  • répondre aux enjeux économiques et touristiques induits par l’intérêt croissant du public pour les activités maritimes et littorales.

Le contenu des dossiers électroniques pour les communes déjà inventoriées est librement consultable sur le site des Archives Départementales

Dispositif "les nouveaux commanditaires"

La démarche "Nouveaux commanditaires" existe depuis 10 ans en Côtes d'Armor. Initié par la Fondation de France, cette action permet à des citoyens confrontés à des enjeux de société ou de développement d'un territoire d'associer des artistes contemporains en réponse à leurs préoccupations par le biais d'une commande artistique.

Une aventure collective et singulière, qui a été mise en oeuvre autour de quatre projets en Côtes d'Armor : 

  • L'ossuaire à Runan // Tania Mouraud
  • La maison où j'ai grandi à Plougonver // Claude Lévêque
  • L'école le Blé en Herbe à Trébédan // Matali Crasset
  • Mémoire en demeure à Saint-Thélo // Tadashi Kawamata

Ces lieux, sauf l'école le Blé en Herbe, sont accessibles. Tous les détails sur ces projets dans le flyer (pdf).