Aide à domicile : signature du 4è contrat pluriannuel

Publié le 12.02.2018
Le Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens a été signé entre Saint-Brieuc Armor Agglomération et le Département ce lundi 12 février.

Signature du contrat pluriannuel entre le Département et Saint-Brieuc Armor Agglomération, le 12 février à Saint-Brieuc. Photo : Thierry Jeandot

La signature du contrat pluriannuel avec Lamballe Terre et Mer, le 7 février à Lamballe. Photo : AP

Signature du contrat pluriannuel avec Mené Rance, le 1er février dernier à Dinan. Photo : AP

Après Loudéac (le 19 décembre), Dinan (le 1er février avec l'ASAD Mené Rance), Lamballe Terre et Mer (le 7 février), c'est au tour de Saint-Brieuc Armor agglomération de signer le Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens (CPOM) avec le Département, engagé depuis 2016 dans une réforme des Services d'Aide et d'Accompagnement à Domicile (SAAD), un secteur traversé par de nombreuses difficultés financières depuis plusieurs années.

Signé le 12 février par Alain Cadec, président du Département, Sylvie Guignard, vice-présidente du Département chargée des personnes âgées, Marie-Claire Diourion, présidente de Saint-Brieuc Armor Agglomération et Joseph Le Vée, conseiller délégué en charge du CIAS.

La réforme des services d'aide à domicile
La réforme des Services d’aide et d’accompagnement à domicile est entrée depuis le 1er janvier 2018 dans une phase de concrétisation. En signant les nouveaux contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens, « nous faisons entrer la réforme des SAAD dans une phase opérationnelle, souligne Alain Cadec. L’aide à domicile est un enjeu prioritaire pour permettre à nos aînés et aux personnes en situation de handicap de rester vivre chez eux le plus longtemps possible.»

Des formations spécifiques pour les salariés du secteur
Initié en septembre 2016 par de nombreuses rencontres dans les territoires avec les SAAD, le travail de refonte s’est traduit en avril dernier par la publication d’un premier appel à candidatures. Le cahier des charges proposé avait pour but de favoriser le regroupement des structures pour leur donner la taille et la robustesse suffisantes afin d’assurer la pérennité de leur activité. « Nous voulions permettre aux salariés de ce secteur de travailler avec un horizon dégagé et sur des fondations solides, explique Sylvie Guignard. C’est pourquoi, les contrats que nous signons actuellement comportent des avancées significatives, comme des formations spécifiques et des heures de coordination garanties. Notre vision à l’échelle du Département nous permet de diffuser les bonnes pratiques tout en prenant en compte les spécificités de chaque territoire. La réorganisation des SAAD en structures de taille suffisante leur permettra de gagner en efficacité. En stabilisant les structures et en évitant les doublons, la mutualisation de certains services supports s’accompagnera d’une professionnalisation et d’une montée en compétence de chacun au sein des SAAD. »

Un tarif unique pour les usagers
Pour les usagers, la réorganisation assure un tarif unique de 20,50 € (dans le cas d’une signature d’un CPOM contre 21,74 € en moyenne en 2017 en Côtes d’Armor) et les structures s’engagent sur des horaires d’interventions garantis entre 7h30 et 20h et l’ouverture d’une astreinte téléphonique. Un plan qualité existe pour chacun des contrats signés entre les SAAD et le Département. Spécifique à chaque structure, il comporte des éléments récurrents.

Le service d'accompagnement et d'aide à domicile de Saint-Brieuc Armor Agglomération
Le SAAD du CIAS de Saint-Brieuc Armor Agglomération est le plus important du département et réunit désormais 13 structures du territoire de l’EPCI briochin. Il concerne près de 340 emplois équivalents temps plein et représente 400 000 heures dont 256 500 sont réalisées pour des bénéficiaires de l’Allocation pour l’autonomie (APA) et la Prestation de compensation du handicap (PCH).

Ce CIAS intervient auprès de 3500 bénéficiaires, notamment pour les services suivants :

• Service de soins informiers à domicile de 196 places pour personnes âgées et situation de handicap
• Une équipe spécialisée Alzheimer
• Une plateforme de répit pour les aidants
• Un service de portage de repas
• Téléalarme
• Un service de petit bricolage

Le service d'accompagnement et d'aide à domicile de Lamballe Terre et Mer :
Le SAAD du CIAS de Lamballe Terre et Mer regroupe, depuis mars 2017
les CIAS de Lamballe, Moncontour, Dolo-Arguenon-Hunaudaye et la
Maison de santé pluridisciplinaire de Pléneuf-Val-André.

Il concerne 188 emplois équivalents temps plein et représente plus
246 000 heures dont 155 000 sont réalisées pour des bénéficiaires de
l’Allocation pour l’autonomie (APA) et la Prestation de compensation
du handicap (PCH).

Ce CIAS propose les services suivants :

• Un SSIAD de 136 places
• Un service Equipe Mobile Alzheimer de 10 places
• Une Résidence Autonomie de 58 logements
• Un service de portage de repas
• Téléassistance
• Un habitat regroupé pour 3 personnes en situation de handicap

LES SAAD EN CHIFFRES

• 30 millions d’euros : budget consacré par le Département pour financer 1,5 millions d’heures de service.
• Près de 3.000 salariés
• 6700 bénéficiaires costarmoricains de l’APA versée par le Département

YC / AP

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 4.5 sur 5 - 2 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: