Budget 2018 : « Améliorer le quotidien des Costarmoricains »

Publié le 29.01.2018
Ce lundi 29 janvier, les élus du Département se sont réunis en session, pour la première des deux journées consacrées à l'examen du Budget 2018 de la collectivité. Un budget qui s'établit à 642 M€ et qui repose sur trois piliers : le respect de la parole donnée, la responsabilité et l'ambition.

Photo : Thierry Jeandot

Chaque année, l'équation budgétaire est le fruit de savants équilibres. Des équilibres de plus en plus difficiles à trouver, notamment du fait des baisses successives des dotations de l’État, qui représentent pour le Département un manque à gagner annuel de plus de 37 M€ en 2018 par rapport à 2013. Pas question pour autant de baisser les bras. Alain Cadec, président du Département l'affirme : « Réformer, c'est avancer, c'est être moderne, c'est regarder droit devant, c'est savoir affronter les vents contraires ! C'est précisément ce que nous avons fait et je vous garantis que c'est ce que nous continuerons à faire ! »

Respecter la parole donnée

« En 2015, nous nous sommes engagés devant les Costarmoricains à ne pas augmenter leurs impôts. Pour la troisième année consécutive, rappelle Alain Cadec, ils ne seront pas augmentés d'un seul euro. Les Costarmoricains ne sont pas la variable d'ajustement des nos choix budgétaires ».

De la responsabilité

« Je ne dépense pas l'argent que je n'ai pas ». En témoignent ces 10 M€ d'économies réalisées sur les dépenses de fonctionnement de la collectivité, grâce notamment aux réformes entreprises depuis 2015. À signaler également que 6,3 M€ seront consacrés à la réduction de la dette en 2018, « afin que la jeunesse ne paie pas les additions du passé ». Enfin, si le Département doit régler 5 M€ au titre de la sortie de la Délégation de Service Public Armor Connectic, il répare « une grave erreur stratégique de l'ancienne majorité qui aurait pu coûter très cher aux Costarmoricains ». Et pour cause : avant négociation, l'ardoise initiale aurait pu s'élever à 25 M€ !

Si « des économies ont été recherchées et réalisées dans tous les secteurs, aucune politique n'a été sacrifiée ». 6,5 M€ seront engagés pour la culture et le patrimoine en 2018, 6 M€ pour le sport et la vie associative, 3 M€ pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation... le Département entend demeurer un soutien essentiel des partenaires qui vont vivre les Côtes d'Armor et contribuent à leur attractivité.

De l'ambition

Les efforts de gestion consentis par le Département lui permettent de conserver un niveau d'investissement conséquent, 85 M€ en 2018, qui profitent notamment aux entreprises costarmoricaines, donc à l'emploi. Et dans cette enveloppe, 23 M€ sont consacrés au volet immobilier des collèges. Un établissement flambant neuf verra le jour à la rentrée 2018 à Lamballe. Le chantier de Bégard va démarrer cette année et les travaux du nouveau collège d'Hillion débuteront avant l'été. L'éducation reste une priorité du Département, chère à Gérard Le Caër, Maire de Bégard et ancien Vice-président du Conseil général, brutalement décédé récemment. À l'ouverture de ses travaux, l'Assemblée départementale lui a rendu un hommage unanime.

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 1.0 sur 5 - 4 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: