Deux assistantes sociales du Département aux côtés des policiers et des gendarmes

Publié le 20.02.2018
Lors de la commission permanente du lundi 12 février, l’assemblée départementale a choisi de reconduire les deux postes d’intervenantes sociales au commissariat de Saint-Brieuc et à la gendarmerie de Dinan. Un dispositif financé par l’Etat, le Département et les deux intercommunalités concernées.

Fabienne Andrieu, ici aux côtés de l’adjudant Gicquel, est assistante sociale du Département. Elle occupe le poste d’intervenante sociale à la gendarmerie de Dinan, où elle apporte une réponse sociale aux problèmes que les victimes peuvent rencontrer. Photo : Thierry Jeandot

Depuis plus de deux ans, Fabienne Andrieu et Véronique Cazorla, assistantes sociales du Département, travaillent respectivement à la gendarmerie de Dinan et au commissariat de Police de Saint-Brieuc. Aux côtés des gendarmes et des policiers, elles apportent un accompagnement social à celles et ceux qui en ont le plus besoin.

« Répondre à des situations de détresse sociale »
« Je tiens beaucoup à ce dispositif vertueux, souligne Alain Cadec, président du Département. Les intervenantes sociales présentes au cœur du commissariat et de la gendarmerie sont en effet très bien placées pour répondre à des situations de détresse sociale. Elles connaissent parfaitement tous les réseaux et des services et des associations médico-sociaux. Le bien-fondé de leur poste s’est avéré très rapidement et elles font véritablement partie des équipes du commissariat et de la gendarmerie ».

Violences intrafamiliales
Les intervenantes sociales savent comment procéder pour accompagner au mieux les victimes, notamment en cas de violences intrafamiliales, et les inciter à porter plainte. « Ce travail en étroite collaboration avec les policiers et les gendarmes permet d’identifier des personnes en souffrance qui ne sont pas connues des services sociaux du Département », complète Sylvie Guignard, vice-présidente du Département chargée de l’accompagnement des personnes âgées et du logement.

Financement tripartite
Créés en 2015 après une expérimentation d’un an à Dinan, les deux postes sont désormais encadrés dans une convention de trois ans pour la période 2018-2020. Pour chacun des deux postes, l’État et le Département contribuent à hauteur égale d’un tiers, le tiers restant étant assumé par Saint-Brieuc Armor Agglomération ou Dinan Agglomération.

LLB-YC

Découvrir notre reportage dans le Côtes d'Armor magazine n°150

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 4.0 sur 5 - 4 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: