La Roche-Jagu décroche le label Ecojardin

Publié le 11.01.2017
Mercredi 11 janvier, Thierry Simelière, vice-président du Département en charge de la Culture, a salué l'attribution du label Ecojardin au domaine départemental de la Roche-Jagu.

Photo : T. Jeandot

L'équipe de la Roche Jagu au complet, avec de gauche à droite : Philippe Rivoallan, Hervé Raoul, Fabien Dumortier, Thierry Simelière (vice-président en charge de la culture et du patrimoine), Marie-Aude Picaud (Responsable du domaine), Patrick Pichouron (directeur Mission sites culturels départementaux), Marie-Christine Milliot, Christian Huon, Solenne Le Dû (en charge du dossier de labellisation Ecojardin)

Le domaine départemental de La Roche-Jagu, avec son parc de 64 ha et son superbe château du XVe siècle dominant l'estuaire du Trieux, fait désormais partie du cercle très fermé des parcs labellisés Ecojardin, une distinction décernée par l'association nationale Plante&Cité.

Ce label vient récompenser plus de deux ans de travail, à travers plusieurs projets visant à mieux connaître et protéger la biodiversité du domaine : installation de ruches utilisées comme support à des animations sur les insectes pollinisateurs, grâce à la collaboration de l'apiculteur Dominique Ségalen ; entretien des zones de landes difficilement accessibles par des chèvres, conduites par leur berger Pascal Lissoulour ; opérations de baguage des oiseaux avec la Maison de l'Estuaire ; réalisation d'un inventaire des populations d'amphibiens et de batraciens et création de quatre mares pour favoriser leur maintien, en partenariat avec les associations War Dro Natur et Études et Chantiers, et le CFA de Pommerit-Jaudy.

Pour Thierry Simelière, vice-président du Département en charge de la Culture, « c'est une reconnaissance importante de l'engagement du Département dans la valorisation de ses sites patrimoniaux. Le domaine de la Roche-Jagu s'affirme plus que jamais comme un lieu de citoyenneté d'une extrême richesse, et forme un tout : les propositions artistiques de grande qualité, comme les expositions et la saison culturelle estivale, y côtoient les questions d'environnement et d'histoire... C'est pour moi un modèle et une chance pour les Costarmoricains de disposer d'un tel lieu ».

On rappellera que le domaine et son château accueillent chaque année plus de 170 000 visiteurs.

larochejagu.fr

B.B.

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 2 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: