2e Assises de l'Enseignement Supérieur, Recherche et Innovation

Publié le 10.11.2017
Ce vendredi 10 novembre, le Département des Côtes d'Armor a accueilli la seconde édition des Assises de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (ESRI). C'était un engagement pris par le Président du Département Alain Cadec l'an dernier. Promesse tenue.

Des tables-rondes ont rythmé une journée riche en échanges (Photo : Thierry Jeandot)

Comme il s'y était engagé l'en dernier, Alain Cadec ouvre cette secondes éditions des Assises (Photo : Thierry Jeandot)

Présenter une thèse de doctorat en 180 secondes, c'est la prouesse réalisée par Maëlle Sergolle. On appelle ça un "pitch" (Photo : Thierry Jeandot)

Ces Assises, dont la première édition a eu lieu en 2016, ont pour objectif de mettre en avant les actions des enseignants, des chercheurs et des entrepreneurs, de faire connaître les projets innovants du territoire et de créer une dynamique de réseaux entre les différents acteurs présents. C'est que l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation constituent une priorité d'Alain Cadec et de sa majorité, comme en témoigne la présence à ses côtés d'Erven Léon, vice-président en charge de l'ESRI et de Marie-Christine Cotin, vice-présidente chargée de l'insertion professionnelle et de l'emploi. « Notre département à des atouts extraordinaires, précise Alain Cadec. Je pense bien sûr à l'excellence de filières identifiées telles que la sécurité alimentaire, la photonique, les matériaux communicants, le génie climatique. Il y a aussi notre façade maritime, notre tradition agricole, nos entreprises et établissements de pointe, le coût abordable de la vie et du logement par rapport aux grands pôles universitaires. Je pense enfin et surtout à vous, étudiants, enseignants, entrepreneurs,
dirigeants, chercheurs, élus qui êtes notre richesse inestimable ».

Des Assises qui s'ouvrent aux jeunes
C'est la principale innovation de cette année. Certes, on retrouve dans l'hémicycle des acteurs du monde économique et universitaire, sur des thèmes aussi variés que le Tremplin Carnot (structure qui a pour but de rapprocher le monde de la recherche et celui de l'entreprise) ou la photonique. Mais on y croise aussi des jeunes, attirés par le thème de l'après-midi, consacré à la cybersécurité, ou présents dans l'hémicycle, quatre d'entre eux ayant présenté, c'est une réelle prouesse, leur thèse de doctorat en 180 secondes. Notons également la présence, à distance via la visioconférence, de lycéens de la Fontaine des Eaux à Dinan et d'étudiants du campus de Lannion.

Une démarche qui s'inscrit dans la durée
Chaque année, les Côtes d'Armor accueillent davantage d'étudiants. En 2017, ils sont 9 000, répartis dans 60 établissements dispensant plus de 250 enseignements post-bac... Une progression que le Département entend accompagner, comme en témoigne le budget de 4,2 M€ prévu cette année pour l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation. « Notre démarche s'inscrit dans la durée, rappelle Alain Cadec, soulignant que les Côtes d'Armor sont le premier Département à s'être doté d'un schéma départemental de l'enseignement supérieur ». Cet outil permet de dynamiser les pôles d'enseignement du territoire, avec la volonté d'offrir aux jeunes Costarmoricains des perspectives d'avenir sur place, et des formations à l'issue desquelles ces étudiants ont la quasi-certitude de trouver un emploi.

Stéphane Hervé

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 3.3 sur 5 - 3 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: