Politiques culturelles : le Département à l'écoute des territoires

Publié le 21.04.2017
Jeudi 20 avril à Saint-Brieuc s'achevait la série des huit rencontres entre Thierry Simelière et les élus des territoires, constituant l'acte 1 des États généraux des politiques culturelles du Département.

Bruno Joncour, maire de Saint-Brieuc et président de Saint-Brieuc agglomération et Thierry Simelière, vice-président du Département en charge de la Culture et du Patrimoine, lors de la rencontre du 20 avril avec les élus de l'agglomération briochine.

Une soixantaine d'élus ont participé à cette réunion, la dernière des huit rencontres de territoires qui ont constitué l'acte1 des États généraux des politiques culturelles.

En mars-avril, l'acte 1 des États généraux des politiques culturelles, initiés par le Département, a donné lieu à huit rencontres sur les territoires des huit nouvelles intercommunalités costarmoricaines, entre Thierry Simelière, vice-président du Département en charge de la Culture et du Patrimoine, et les élus communautaires, la dernière ayant eu lieu le jeudi 20 avril, avec Bruno Joncour et les élus de Saint-Brieuc agglomération. Cette première étape avait pour objectif de leur présenter les contours de la politique culturelle du Département. Des temps d'échanges au cours desquels Thierry Simelière a rappelé les trois grands axes de cette politique : l'accompagnement de l'émergence artistique et de la création contemporaine ; le soutien à la présence artistique dans les territoires et aux projets culturels de territoires ; et une aide soutenue à la médiation culturelle en direction de tous les publics. Pour le vice-président du Département, « ces rencontres sont essentielles, car chaque territoire a sa propre identité et ses propres priorités, et nous allons à leur rencontre afin de mieux cerner leurs attentes et les accompagner dans l'écriture de leur projet culturel ».

Redéfinir, en concertation avec tous les acteurs concernés, l'implication du Département en matière de culture dans les territoires.

Ces échanges donneront lieu à une restitution plénière en juin prochain. L'acte 2 de ces États généraux suivra à l'automne, avec d'autres rencontres, cette fois-ci avec les acteurs associatifs culturels et artistiques des territoires. Une démarche de concertation et d'échanges d'expériences dont l'objectif est de dessiner ensemble les nouveaux contours de l'implication du Département, aux côtés des territoires, en matière de culture, de manière à inscrire ces nouvelles politiques dans la durée et à en étoffer l'impact. A noter que le budget alloué par le Département à la culture représente une enveloppe annuelle de 6,5 M€, « un montant qui est sanctuarisé, a rappelé Thierry Simelière, c'est à dire qu'il ne subira aucune diminution d'ici la fin du mandat, malgré un contexte budgétaire tendu ».

B.B.

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 4.5 sur 5 - 2 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: