Réforme de l'aide à domicile : le Département passe à l'action

Publié le 19.12.2017
Alain Cadec, président du Département et Sylvie Guignard, vice-présidente en charge de l'Accompagnement des personnes âgées, ont signé le premier contrat d'objectifs et de moyens avec Loudéac communauté Bretagne centre, pour son nouveau Service d'accompagnement et d'aide à domicile.

De gauche à droite : Loïc Roscouët, conseiller départemental de Mûr-de-Bretagne, Sylvie Guignard, vice-présidente du Département en charge de l'Accompagnement des personnes âgées, Alain Cadec, président du Département et Georges Le Franc, président de Loudéac communauté Bretagne centre.

Dans le cadre de la réforme sociale lancée en 2016, le Département a initié un ambitieux programme de restructuration des Services d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad), un secteur d'activité qu'il fallait sauver, les Saad étant confrontés à de graves difficultés financières, avec un déficit annuel de 1,4 M€, à la charge des contribuables. Ainsi, le Département a engagé de larges concertations avec les acteurs de l'aide à domicile sur l'ensemble du territoire costarmoricain, avant de lancer des appels à candidature, pour accompagner des projets de regroupements et de mutualisation des moyens, afin de permettre aux Saad de poursuivre leur mission d'accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.
« En signant le premier contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens avec le Saad du Centre intercommunal d'action sociale de Loudéac communauté Bretagne centre, nous faisons entrer cette réforme dans sa phase opérationnelle, a indiqué Alain Cadec. L'aide à domicile est un enjeu prioritaire pour permettre à nos aînés et aux personnes handicapées de rester vivre chez eux le plus longtemps possible. Cette réorganisation était indispensable. Je rappelle que nous risquions la cessation d'activité pour de nombreuses structures et leurs salariés, et donc une rupture du service public pour des centaines d'usagers ».

Une réorganisation indispensable, pour sauver le secteur de l'aide à domicile

Ainsi, le nouveau Saad de Loudéac communauté Bretagne centre résulte de la fusion de sept Saad existants. « Le but de ce regroupement est de donner à ces nouveaux Saad la taille et la robustesse suffisantes, afin d'assurer la pérennité de leur activité, a déclaré, Sylvie Guignard, vice-présidente du Département en charge de l'Accompagnement des personnes âgées. Nous voulons aussi permettre aux salariés de ce secteur de travailler avec un horizon dégagé et sur des fondations solides, avec des avancées significatives, notamment en termes de formation ».
« La réforme de l'aide à domicile, que nous allons poursuivre, traduit bien notre engagement et notre vision au service des Costarmoricains,
a poursuivi Alain Cadec. Cette réforme supposait du courage et de la méthode. Grâce à l'implication et à l'expertise de nos services, qui ont œuvré pendant 18 mois, mais aussi grâce à la concertation avec nos partenaires, nous faisons progresser le service rendu au public ».Ce premier contrat en annonce d'autres, qui seront signés dans les mois qui viennent.

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 3.5 sur 5 - 4 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: