Saint-Brieuc : inauguration d’un giratoire et d’une stèle

Publié le 20.03.2017
Le giratoire du 19 mars 1962 a été inauguré dimanche à Saint-Brieuc. Une stèle a également été dévoilée à proximité, en hommage à onze Briochins morts lors de la guerre d’Algérie.

La stèle à la mémoire de onze Briochins morts lors de la guerre d’Algérie a été dévoilée en présence de Robert Sérazin, président du comité de Saint-Brieuc de la Fnaca, Gérard Blégean, vice-président du Département, et Marie-Claire Diouron, première adjointe à la Ville de Saint-Brieuc et vice-présidente de Saint-Brieuc Armor Agglomération. Photos : Bruno Torrubia

Le giratoire du 19 mars 1962 était fortement attendu. Aménagé au carrefour des rues de Paris, Monge et Ampère à Saint-Brieuc, il permet de fluidifier et sécuriser la circulation dans une zone à fort trafic qui fait le lien entre Saint-Brieuc et la zone commerciale de Langueux.

L’aménagement, auquel s’ajoute la réalisation d’une section courante entre les giratoires Berthollet et Ampère, représente un investissement de 1,7 M€ financé à hauteur de 35 % par Saint-Brieuc Armor Agglomération, 35 % par la ville de Saint-Brieuc et 30 % par le Conseil départemental.

A proximité immédiate du giratoire du 19 mars 1962, rue Ampère, une stèle a été dévoilée en hommage à onze Briochins morts pendant la guerre d’Algérie. Le 19 mars 1962 est la date du cessez-le-feu mettant fin à plus de sept années de conflit entre la France et le FLN.

LLB

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 2 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: