Sécheresse : des mesures pour préserver la ressource

Publié le 22.05.2017
Pour faire face à la sécheresse qui touche actuellement les Côtes d’Armor, le préfet a pris un arrêté visant à préserver la ressource en eau.

Photo : T. Jeandot

Depuis avril 2016, le déficit pluviométrique dans les Côtes d’Armor est de l’ordre de 320 mm, soit une baisse de 36 % par rapport à une année normale. Conséquence : les nappes d’eau souterraines présentent un niveau historiquement bas pour un mois de mai. Même constat concernant les débits des cours d’eau qui sont, depuis cet automne, les plus bas jamais observés, très largement inférieurs aux années de référence dites « sèches », comme 1976, 1990, 2003 ou encore 2011.

Pour l’heure, les stocks des barrages permettent de satisfaire les besoins en eau à moyen terme, mais il est nécessaire d’anticiper une possible prolongation de la sécheresse.

C’est pourquoi la préfecture des Côtes d’Armor a pris un certain nombre d’interdiction dont les principales sont les suivantes :

> Interdiction de laver les voitures hors stations professionnelles équipées d’un système à haute pression ou de recyclage.

> Interdiction de nettoyer les façades, terrasses, murs, escaliers et toitures, sauf pour les professionnels équipés de lances à haute pression.

> Interdiction de vider et remplir les piscines familiales à usage privé. Seule la première mise en eau est autorisée.

> Interdiction d’arroser les pelouses, massifs floraux ou arbustifs, publics ou privés, les potagers familiaux entre 10 h et 18 h.

> Interdiction d’arroser les terrains de sport entre 10 h et 18 h. 

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 2 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: