Le patrimoine naturel

Reconnue à l’échelle nationale, la politique de préservation des sites naturels menée par le Département est jugée exemplaire en matière de protection, de gestion et d’ouverture au public.

Le Département va poursuivre en 2017 ses engagements pour améliorer les conditions d’accès pour les visiteurs. Des travaux seront réalisés par exemple sur le site de la vallée du Leguer à Ploubezre ou aux abords du château du Guildo à Créhen. Ce dernier, au titre de la politique culture et patrimoine, bénéficiera d’un important programme de valorisation et de sécurisation.

La préservation des milieux naturels s’illustre également aux côtés des partenaires engagés dans la gestion des sites naturels remarquables (Grand site cap Fréhel/Cap d’Erquy, Projet de parc naturel régional Rance Côte d’Émeraude…), ou encore auprès des huit Maisons nature.

La randonnée

Qu’elle soit pédestre ou cycliste, la randonnée trouve en Côtes d’Armor un terrain idéal. Si le département bénéficie d’un important réseau de sentiers aménagés, un schéma départemental de la randonnée verra le jour en 2017 pour répondre et participer aux enjeux de développement de cette activité.

À l’image des travaux achevés en 2016 sur la rigole d’Hilvern, la réhabilitation du viaduc de Kerdéozer à Plougueil sera conduite en 2017. Cet ouvrage d’art d’Harel de la Noé, pan du patrimoine costarmoricain ainsi préservé, offrira une superbe vue sur le Jaudy. 

Le canal de Nantes à Brest

Le canal de Nantes à Brest représente pour l’année 2017 un axe de développement important. Au-delà du projet de valorisation mené par une mission canal, la section costarmoricaine disposera en 2017 d’un budget de 600 000 € (soit le double de 2016) pour son entretien et son aménagement. Les premières haltes vélo y seront installées pour permettre aux randonneurs de s’abriter en cas de pluie. 

L’Agriculture

La plupart des agriculteurs continuent de traverser des difficultés économiques sources de désarroi. Malgré l’évolution du cadre d’intervention, le Département met en oeuvre un programme d’intervention volontariste en faveur de l’agriculture de son territoire. Il mobilise son action sur quatre axes principaux :

  • l’action sociale, en appui avec divers partenaires, sous forme d’aides individuelles directes ou de soutien à des organismes sociaux en agriculture
  • le développement économique des filières agricoles notamment par un soutien direct aux agriculteurs
  • l’appui à la recherche et au développement agricole par le soutien aux différents organismes de développement agricoles
  • la sécurité sanitaire (LABOCEA). 

50%

C’est la part des besoins en eau potable de la population costarmoricaine que le Département couvre grâce aux trois barrages (celui de l’Arguenon, du Gouët et du Blavet, qui représentent 22 millions de m3 de retenues). Un bulletin, Inf’eaux22, est diffusé chaque mois par les services du Département pour rendre compte de l’état de la ressource en eau en Côtes d’Armor (qualité et volume).

Au total, la politique en faveur de l’eau (aménagements, sensibilisation, soutien aux acteurs) représente un montant de 2 M€ pour 2017.