Depuis le début du mandat, le Conseil départemental a bâti, avec l’ensemble des agents, une organisation performante et un cadre de travail exemplaire. Il s’agit pour la collectivité d’améliorer son service public au quotidien. En 2017, le Département poursuivra ses efforts de gestion consistant à maîtriser ses dépenses de fonctionnement et à soutenir l’investissement. Cette démarche est animée par le souci d’une gestion rigoureuse et responsable et qui a pour objectif d’offrir un service optimal à tous les Costarmoricains.



Des efforts de gestion à poursuivre

Le contexte économique dans lequel s’établit le Budget primitif 2017 encourage la poursuite des efforts consentis pour maîtriser les dépenses de fonctionnement.

Dans une situation de tensions financières imposées par une baisse drastique des dotations de l’État, le Département doit en outre composer avec des dispositions réglementaires et obligatoires concernant sa masse salariale. Elles se traduiront cette année par une hausse des charges de près de 2 M€. Aussi, les actions menées dans une logique de bonne gestion et d’optimisation de la dépense publique s’avèrent indispensables, dans la continuité des recommandations des rapports d’audit de KPMG.

Améliorer les conditions de travail des agents

La réforme des ressources humaines (2016) a créé un nouveau cadre de travail qui se veut exemplaire. Celui-ci s’est traduit par le passage aux 1 607 heures annuelles et s’accompagnera de la mise en place d’une nouvelle mutuelle santé et prévoyance. Aussi, la formation professionnelle, dont les engagements représentent pour le Département plus du double de ses obligations légales, connaîtra, comme en 2016, un abondement exceptionnel.

Enfin, le Département réaffirme sa volonté de réduire les inégalités professionnelles persistantes entre les femmes et les hommes.

Vers une nouvelle relation de proximité

Pour la collectivité départementale, l’année 2017 sera marquée par un travail pour renforcer la proximité entre les services départementaux et les Costarmoricains.Depuis 2010, les cinq Maisons du Département permettent de livrer au public, au plus près de leur domicile, un service public proche et de qualité.

À la suite des réformes territoriales, de la création des huit nouvelles intercommunalités et de la modernisation de notre administration, la territorialisation des services départementaux va être consolidée entre le siège et les MdD. Elle confortera ainsi, selon un nouveau redécoupage, les Maisons du Département dans leurs rôles de porte d’entrée pour le public et de partenaires actifs auprès de l’ensemble des autres acteurs locaux. 

Une refonte des moyens de communication

L’amélioration du service public départemental passe également par une information innovante, le Département poursuit la modernisation de ses outils de communication. Un nouveau site Internet verra le jour en 2017. Plus fonctionnel et moderne, ce nouveau portail sera tourné vers l’utilisateur par la mise à disposition de services en ligne. 

D’autre part, le Département a choisi d’apporter son soutien au groupement des chaînes bretonnes de la TNT (Tébéo, Tébésud, TVR 35) pour la diffusion hebdomadaire d’un magazine consacré à l’actualité costarmoricaine.