Qualité du réseau : des moyens renforcés

Les Costarmoricains empruntent au quotidien un maillage de 4 500 kilomètres de routes départementales. Pour assurer le maintien de la qualité de ce réseau, un effort budgétaire significatif est consenti sur les investissements routiers. En outre, les dotations pour les travaux d’aménagements routiers, la maintenance des ouvrages d’art comme le Pont Canada (Tréguier) sur lequel les travaux seront réalisés en 2017, et le renouvellement des matériels des agences techniques, seront également augmentées.

Les chantiers à venir

À l’image, en 2016, du giratoire de l’Arrivée (Plérin) ou du passage en 2x2 voies de la RD700 entre Bel Air et Loudéac, de nombreux chantiers d’ampleur sont programmés en 2017 afin d’améliorer les conditions de circulation à des points stratégiques du département. Parmi les opérations d’envergure, on pourra citer :

  • les travaux de déviation à Caulnes sur la RD766, en lien avec le futur échangeur de Kergoët
  • les giratoires de Morieux, du Poteau et de Saint-Jean (RD786)
  • la réalisation d’un giratoire à Taden à proximité de l’échangeur Dombriant. 

L’innovation au service de la sécurité

En plus d’une expertise avérée dans la conduite des projets routiers, le Département s’attache à développer ou promouvoir des actions de prévention routière dans le cadre d’un plan départemental.

Cette volonté s’illustre également par l’intégration des nouvelles technologies dans le quotidien des agents. Cela contribue à améliorer l’information routière notamment auprès des usagers, comme par exemple l’envoi d’alertes matinales par courriel durant la période hivernale.