Babel danse : chorégraphie collective pour loosers magnifiques

Publié le 12.02.2016
Vendredi 12 février, à la MJC du Plateau, une trentaine d'enfants, ados et adultes répètent la chorégraphie collective sous la houlette de Nanda Suc et Federico Robledo.

Photo : Thierry Jeandot

Combinaison en velours vert pomme, chaussettes dépareillées ou survêtement en nylon, chacun est venu "comme il est" pour la répétition générale de la chorégraphie collective proposée par Nanda Suc et Federico Robledo de la Société Protectrice des Petites Idées. Plutôt énergique la chorégraphie, et débordante de bonne humeur. Quand une des jeunes fait un mouvement décalé, Federico lui dit "oui, c'est bien, il faut toujours qu'il y en ait un qui soit un peu à côté ! Un looser quoi !".

L'idée n'est pas de faire tous les mouvements à la perfection, mais de se prendre au jeu de la loose, façon Federico et Nanda : "nous avons notre propre définition du mot loose, l'imperfection, le côté raté, c'est positif. On a le droit à l'imperfection. Par exemple, Nanda danse depuis toute petite, c'est naturel pour elle. Pour moi qui ne suis pas danseur, je peux aussi trouver ma place" explique Federico. Accompagnés par Nanda Suc, Federico Robledo et Sébastien Armengol de l'association Galapiat cirque, la troupe s'est rassemblée à la MJC ce vendredi 12 février, pour une ouverture de Babel danse tout en simplicité et qui donnera assurément des envies de danser, de bouger, d'être soi... tout simplement.

Festival Babel Danse, du 11 au 21 février à Saint-Brieuc. Programme complet sur le site du festival Babel danse

Agnès Perea

Photo : Thierry Jeandot

Votre évaluation est en cours de soumission...
Encore aucune évaluation. Donnez la première!
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: