Budget 2017 : les élus se réunissent

Publié le 09.12.2016
L'Assemblée départementale s'est réunie le vendredi 9 décembre en session publique à l'occasion du débat d'orientations budgétaires. L'objectif, préparer le budget 2017.

Photo : Bruno Torrubia

Deux mois avant l'examen de leur budget primitif, les Départements sont tenus d'organiser un débat sur les orientations générales du budget. Ce débat donne la possibilité aux élus de s'exprimer sur la situation financière de leur collectivité, et permet de tracer les grandes lignes du budget à venir.

"Nous n'augmenterons pas les impôts d'un seul centime"
En 2017, l'Assemblée départementale des Côtes d'Armor entend maintenir ses efforts sur la maîtrise du budget de fonctionnement, « nécessaire au maintien de notre taux d'imposition », selon Alain Cadec, président du Département. Car le président a été clair : « Nous n'augmenterons pas les impôts d'un seul centime en 2017 ».

Maîtrise des dépenses de fonctionnement
Des économies sur le fonctionnement sur lesquels l'Assemblée départementale mise pour continuer à investir. Parmi les dépenses prévisionnelles d'investissement, les contrats de territoire, qui mobilisent 60M€ au service des projets structurants des territoire. Le Département projette également d'engager 25M€ sur le mandat pour améliorer l'offre d'hébergement des seniors et personnes âgées sur l'ensemble du territoire. Un projet qui vise notamment à mieux adapter géographiquement l'offre de places en EHPAD à la demande, et à accompagner leur modernisation selon les besoins.

Le canal de Nantes à Brest : des investissements majeurs
Au rang des autres investissements à venir, le canal de Nantes à Brest. Depuis 1968, le Département des Côtes d'Armor assume la gestion de ce canal (section costarmoricaine). Longue de 42 km, cette section comprend 55 écluses et 7 maisons éclusières. En 2017, le Département proposera un projet de développement ambitieux pour entretenir, aménager, valoriser et animer ce canal. « Ce projet témoigne d'une ambition forte pour le Centre-Bretagne et pour l'équilibre des territoires », a souligné Jean-Yves de Chaisemartin (Paimpol, Groupe Centre et droite républicaine).

Les transports transférés à la Région
A l'ordre du jour également, le transfert de la compétence "transports" vers la Région. À compter du 1er septembre 2017 en effet, la Région prendra en charge les transports scolaires et le transport interurbain. Un transfert qui suscite des interrogations. « Quel est l'avenir des Département ? Je m'interroge sur ce transfert car j'estime qu'il manque de vision et de perspective », s'est inquiété Yannick Kerlogot (Guingamp, sans étiquette). Des interrogations partagées par Cinderella Bernard (Bégard, Groupe Communiste et républicain): « Je ne vois pas comment de la Région on va pouvoir gérer les problématiques locales et répondre efficacement aux besoins des familles ». Le transfert définitif de l'ensemble des agents départementaux sera effectif au 1er janvier 2018.

SP

Les discours :
Discours du président du Département
Discours du Groupe Socialiste et républicain
Discours du Groupe Communiste et républicain
Discours du Groupe Centre et droite républicaine

Débat d'orientations budgétaires :
DOB 2017

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 1 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: