Des couleurs pour apaiser les maux des enfants hospitalisés

Publié le 19.05.2017
Les enfants hospitalisés à Yves-Le-Foll, à Saint-Brieuc, réalisent actuellement un vitrail. Un projet qui leur permet d'apaiser leur souffrance, rendu possible grâce à un partenariat de longue date entre l'hôpital, l'association Kangourou et plusieurs partenaires, dont les Archives départementales,...

Une fois terminé, le vitrail viendra orner fin juin une verrière du pavillon de la Femme et de l'Enfant. Photo : T. Jeandot

Dans la salle de jeux du pavillon de la Femme et de l'Enfant, à l'hôpital Yves-Le-Foll de Saint-Brieuc, des enfants et adolescents hospitalisés de tous âges (de 4 à 18 ans) s'affairent à réaliser, dans les règles de l'art, un vitrail qui viendra en juin orner la verrière de la passerelle reliant les services de pédiatrie et de chirurgie pédiatrique.
Sur les conseils avisés de la vitrailliste Pauline Le Goïc et sous l’œil bienveillant de Christine Cormand, professeur des écoles de l'hôpital et de l'éducatrice Raphaëlle Cotrez, chacun exerce sa dextérité et son imagination créative dans la réalisation des différentes étapes du projet : tracé et coloriage des gabarits du « puzzle », découpe et polissage des morceaux de verre, peinture sur verre, sertissage de chaque pièce d'un ruban d'étain adhésif... Concentrés, appliqués, étonnamment agiles, les jeunes malades s'échappent ainsi, entre les séances de soins, de leur éprouvant parcours médical.

Un partenariat exemplaire, pour le mieux-être des enfants et des adolescents

Ce projet, accueilli avec enthousiasme par les équipes soignantes, s'inscrit dans la cadre d'une collaboration entre les services de l'hôpital, l'association Kangourou, qui œuvre à améliorer le bien-être des enfants hospitalisés, le service éducatif des Archives départementales, en la personne de Catherine Dolghin, et les Archives municipales de Saint-Brieuc, à travers la collaboration de Sophie Ehouarne, assistante de patrimoine.
Son financement a été rendu possible grâce à un don de Marie-Rose et Michel Le Guern, en mémoire de leur fille Mélodie, décédée tragiquement dans un accident de la route en 2005 et qui aurait aimé s'investir auprès des enfants.
On notera que, grâce à la convention « Culture à l'hôpital », signée en 1999 entre le centre hospitalier, le Département et la Direction académique, de nombreux projets sont ainsi menés chaque année par le service pédagogique des Archives départementales auprès des enfants hospitalités.

B.B.

Votre évaluation est en cours de soumission...
Encore aucune évaluation. Donnez la première!
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: