D'importants travaux sur le canal de Nantes à Brest

Publié le 26.09.2017
Des travaux d’ampleur se déroulent actuellement sur les infrastructures du canal de Nantes à Brest. Après avoir oeuvré pour la remise en navigation d’une partie de la section costarmoricaine obtenue cet été par arrêté préfectoral, le Département poursuit ses investissements.

Les partenaires du projet aux côtés de Jean-Yves de Chaisemartin, vice-président du Département. Photo : Thierry Jeandot

Photo : Thierry Jeandot

Photo : Frédéric Polledri

Deux entreprises interviennent actuellement sur deux écluses du canal de Nantes à Brest et le barrage du Korong. Ces travaux font partie d’un programme engagé par le Département pour remettre en état l’ensemble des 55 écluses présentes sur les 42 km de canal dont le Département des Côtes d’Armor a la gestion.
Démarrées début septembre, les opérations devraient être terminées d’ici la mi-novembre. Au préalable, il a été nécessaire de mettre à sec les biefs amont et aval des écluses de Kérangal et Prat March pendant deux mois (juillet et août). Ce type de travaux ne peut être réalisé qu’à cette période (sept/oct) pour travailler dans des conditions climatiques adaptées (température, humidité).

Ecluses de Prat March et Kérangal
Des visites techniques des travaux à Kérangal et à Prat March seront organisées prochainement pour les élus locaux et les acteurs du canal et du tourisme afin d’expliquer les phases et les enjeux de ces travaux. Les interventions réalisées actuellement au niveau des écluses de Prat March et Kérangal et du barrage s’élèvent à 355 000 € : 210 000 euros pour le lot maçonnerie et 144 000 € pour le lot «métallique» (changement de porte).

« Nous avons choisi de doubler le budget investi pour le canal de Nantes à Brest en 2017 et nous voulons en faire un incontournable des Côtes d’Armor », indique Jean-Yves de Chaisemartin, vice-président du Département chargé des infrastructures. Cela se traduit concrètement par des travaux d’aménagement du halage, par la pose d’équipements d’accueil pour les randonneurs et des travaux de maçonnerie et de remplacement de portes sur les écluses. « L’autorisation de remise en navigation obtenue ouvre de nouvelles perspectives sur le plan touristique, comme pour les usagers habituels du canal. »

Consulter le tableau des principaux investissements 2017 consentis pour un montant de 600 000 € (Image 151 ko)

 
SP et YC

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 2 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Kader BENFERHAT, 11 octobre 2017, 12:04

« Les irréversibles outrages du temps et les activités humaines ne préparent pas fatalement aux ruines de demain…Notre patrimoine fluvial demeurera debout par l’action des hommes et des femmes qui veulent le faire vivre…Alors donnons à ce « passé » un « futur » pour qu’il soit porteur « d’avenir». Qualité de vie et de lien social porteurs d’un développement économique et territorial créateurs d’activités et d’emplois, notre Domaine Public Fluvial Régional est désormais un « écosystème du patrimoine » qui a un besoin vital de cette continuité fonctionnelle pour vivre, survivre afin d’être transmis, sans rupture, comme un legs aux générations futures ».
Merci au conseil départemental et aux services des infrastructures.
Kader BENFERHAT
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: