Le Département agit pour lutter contre la radicalisation

Publié le 19.09.2017
Le Département vient d'attribuer une subvention de 43 600€ à l'association ETC, mandatée par la préfecture pour lutter contre la radicalisation et les filières terroristes.

Six référents confiance et travailleurs sociaux ont été formés dans les Maisons du Département par l'association ETC. Photo : Thierry Jeandot

Dans le cadre du plan de lutte contre la radicalisation et les filières terroristes mis en œuvre par le Ministre de l'Intérieur au printemps 2014, le Département des Côtes d'Armor a été sollicité par le Préfet afin d'être en capacité de repérer et traiter des situations de radicalisation, tant des mineurs que des majeurs. À ce titre, la préfecture a mandaté l’Association ETC, depuis 2016, pour lui permettre de prévenir les situations, d’anticiper et d’éviter l’enrôlement et le passage à des actes violents.

Huit référents confiance et travailleurs sociaux départementaux ont ainsi été nommés et formés par l'association, dont deux au niveau des directions Développement Social et Enfance et Famille, et six en Maisons du Département. Par ailleurs, l'association a également participé à l'élaboration des procédures de remontées d'information et de mise en œuvre de suivi de situation. Le Département vient d'attribuer une subvention de 43 600€ à ETC, dont l'activité est co-financée de moitié par les Fonds d'État d'Intervention et de Prévention de la Délinquance (FIPD).

SP

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 2 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: