Quand le fruit des PV sert à améliorer les routes

Publié le 24.08.2017
Chaque année, le Département perçoit une partie du fruit des amendes de police relatives à la circulation routière, lui permettant de financer des opérations d'aménagements routiers.

Photo : T. Jeandot

La recette issue des amendes de police relatives à la circulation routière représente pour le Département un apport de 846 000 € en 2017, somme qui est affectée à des opérations d'aménagements routiers au bénéfice des communes de moins de 10 000 habitants. Réunis en commission permanente le 10 juillet dernier, les élus départementaux ont, dans le cadre de ce dispositif, voté une enveloppe de 512 000 € de subventions au bénéfice de 46 communes. Les opérations ainsi cofinancées par le Département concernent des aménagements de sécurité, des opérations d'aménagement de centre-bourgs ou de carrefours, l'installation d'abribus, ou encore l'installation de radars pédagogiques.
On rappellera qu'en 2017, le Département investit plus de 30 M€ dans l'aménagement et l'entretien des 4 500 km de routes départementales, au service de la sécurité des usagers et d'un aménagement équitable des territoires.

BB

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 4.0 sur 5 - 1 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: