Sécurité routière : action de sensibilisation sur la RD767

Publié le 26.09.2017
Mardi 26 septembre, de 9 à 13 h, une opération de sensibilisation à la sécurité des agents de la route a été menée à Caouënnec-Lanvézéac, sur la RD767. Opération conduite par un escadron de Gendarmerie, à l’occasion d’un chantier de débroussaillage du Département.

Jean-Yves de Chaisemartin, vice-président du Département en charge des infrastructures, explique l’importance de sensibiliser les conducteurs pour ne pas mettre en danger la vie des agents qui entretiennent les routes. Photo : Laurent Le Baut

Chaque année, plus de 200 accidents ont lieu en France aux abords des chantiers routiers. Pour alerter les automobilistes sur la sécurité des agents départementaux qui interviennent sur les chantiers routiers, le Département a mené une action de sensibilisation, avec le concours de l’escadron départemental de sécurité routière, à l’occasion d’un chantier de débroussaillage sur la RD767.

Sur la portion concernée, où la vitesse était ponctuellement limitée à 90 km/h, l’escadron de gendarmerie a réalisé des contrôles de vitesse dans le sens Guingamp-Lannion. Les usagers en infraction étaient alors dirigés vers le centre routier départemental de Caouënnec-Lanvézéac où il leur était proposé soit une contravention avec perte d’un point et une amende de 45 €, soit une discussion avec les agents du Conseil départemental chargés de l’entretien des routes. En cas d’excès de vitesse supérieur entraînant un retrait de deux points, il n’était pas possible d’échapper à la sanction.

"La sécurité des femmes et des hommes qui travaillent sur les routes nous concerne tous"
L’opération s’est traduite par 31 interpellations dont 25 ont donné lieu à des échanges avec les agents du Département. « Il est pour nous crucial de sensibiliser les automobilistes aux dangers que des conduites non responsables font courir aux agents départementaux qui interviennent pour l’entretien des 4500 kilomètres de routes départementales. Dans le cas présent, cette opération qui privilégie la discussion à la contravention est une occasion d’appeler l’ensemble des automobilistes à la plus grande prudence aux abords des chantiers », explique Alain CADEC, président du Département et député européen.

« Cette action de prévention menée à Caouënnec vient s’ajouter à d’autres opérations réalisées par le Département. Le Département agit également sur le sujet de la prévention routière par l’intermédiaire de formations à destination des agents, par la pose des panneaux de sensibilisation « Votre sécurité commence d’abord par la mienne », auprès des collégiens ou encore auprès des personnes âgées, précise Jean-Yves de Chaisemartin, vice-président du Département en charge des infrastructures.

LLB

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 1.0 sur 5 - 1 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: