Session d'Automne : réformer, investir... sans augmenter les impôts

Publié le 26.09.2017
Ce lundi 25 septembre, les élus de l'Assemblée départementale se sont réunis à l'occasion de la session d'automne. Douze rapports figuraient à l'ordre du jour. Que faut-il en retenir ?

Photo : Thierry Jeandot

« Malgré une baisse des dotations de 9,5M€ en 2017, ainsi qu'une augmentation des charges qui pèsent sur notre Département, nous n'augmenterons pas les impôts d'un seul euro en 2018. Nous voulons préserver le pouvoir d'achat des Costarmoricains tout en maintenant un haut niveau d'investissements ». Tel est le mot d'ordre d'Alain Cadec, président du Département. Ce que confirme l'examen d'un rapport de la Chambre Régionale des Comptes, portant sur la gestion de la collectivité de 2012 à 2016. Un rapport qui souligne les efforts décidés par le Département. Pour Romain Boutron, vice-président en charge des Finances, c'est « une reconnaissance de notre travail, difficile car il s'agit de réformer, mais indispensable pour être au rendez-vous de nos engagements » au regard de la baisse de 37,4 M€ des dotations décidée par l'Etat depuis 2013. « Nous luttons contre une logique d'asphyxie financière programmée des collectivités et notamment des départements ».

Une priorité : l'éducation
En matière d'investissements, une douzaine de chantiers d'envergure sont en cours ou en préparation dans les collèges des Côtes d'Armor. La récente rentrée a vu en effet la mise en service de nombreux bâtiments neufs, notamment les collèges de Tréguier, Ploufragan et Plouagat. Et les investissements vont se poursuivre à un rythme inédit, à Lamballe et Bégard d'ici à la fin de l'année, et du côté de Lannion (Charles-le-Goffic), Saint-Brieuc (Racine), Plénée-Jugon et Hillion à un horizon très proche. Mais l'action du Département envers les collèges ne se cantonne pas aux investissements, la collectivité a décidé de mieux piloter les aides affectées aux projets éducatifs de chacun des collèges. Elles feront désormais l'objet de contrats pluri-annuels co-signés par les établissements, l'Académie et le Département. Issus d'une large concertation ils seront, pour les premiers d'entre eux, signés dans les prochaines semaines.

La réforme de l'aide à domicile se poursuit
Profitant d'un rapport présentant la déclinaison à l'échelle du Département de la Loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement, les élus ont évoqué la réforme de l'aide à domicile voulue par la majorité. « Au moment où nous avons lancé cette réforme, rappelle Sylvie Guignard, vice-présidente en charge des personnes âgées, de nombreux services d'aide à domicile étaient en situation de quasi-faillite, ce qui aurait pu entraîner une rupture du service rendu aux usagers et de nombreux licenciements ». Suite à l'appel à candidatures lancé par le Département, 13 dossiers ont été déclarés recevables, couvrant l'ensemble du Département. Une large place reviendra au secteur public ou associatif dans la mesure ou plus de 90 % des candidatures sont portés par ces intervenants. « Avec courage, nous irons jusqu'au bout de cette réforme indispensable pour sauvegarder les emplois et maintenir, sur tout le territoire, la pérennité du service rendu aux usagers, à un tarif accessible ».

Tourisme : un premier bilan satisfaisant
Avec 760 M€, le tourisme représente le second secteur d'activités des Côtes d'Armor. Les premiers chiffres de la saison présentés lors de la séance s'annoncent prometteurs. Le Département, aux côtés des associations et des autres collectivités locales, apporte sa contribution au développement du tourisme sur son territoire, notamment par son soutien aux festivals emblématiques (Art Rock, Bobital, Chant de Marins, ...), aux événements sportifs (championnats de France de VTT, ...), à la mise en service de la ligne Bretagne Grande Vitesse. Cela renforce l'attrait naturel des Côtes d'Armor et explique pour partie cette tendance positive.

Lutte contre les algues vertes
Notons enfin que le Département a annoncé sa participation au futur plan de lutte contre les algues vertes pour la période allant de 2017 à 2021, aux côtés de l’État, de la Région, de l'Agence de l'Eau et du Département du Finistère. La collectivité départementale, volontariste sur les questions liées à l'environnement, y consacrera 1,5 M€.

SH et YC

Discours d'Alain Cadec, Président du Département
Discours du Groupe Centre et droite républicaine
Discours du Groupe Communiste et républicain
Discours du Groupe Socialiste et républicain

 

 

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 2.3 sur 5 - 3 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: