Tour de France. Mission de reconnaissance

Publié le 01.06.2018
Jeudi 12 juillet, Mûr-de-Bretagne accueillera l'arrivée d'une étape du Tour de France. Un événement qui demande une préparation colossale... et des routes parfaites. C'est là qu'intervient une équipe d'agents du Département, envoyée en mission de reconnaissance.

Photos : Thierry Jeandot

En ce matin de mai, si la température est clémente, quelques gouttes de pluie s'invitent à cette mission cruciale. Pas de quoi décourager ce petit peloton d'agents départementaux et leur « directeur sportif » d'un jour Luc Simier, chef de l'Agence technique de Loudéac. Au cours de l'étape du 12 juillet, le peloton du Tour traversera les Côtes d'Armor sur 62 km, avant d'en découdre dans la désormais célèbre côte de Mûr. Il empruntera donc une dizaine de routes départementales et coupera à trois reprises la RN 164.

Tous les détails comptent


C'est précisément ce tracé qu'on « testé » les coureurs, tout en étant attentif à l'état de la chaussée, de la végétation... « Nous regardons l'état des routes, mais aussi de la végétation, révèle Régis Le Berre, du service Entretien et exploitation de la route au Département. Tous les détails sont importants : les îlots, les obstacles au bord des voies. Nous vérifions par exemple que les grilles d'évacuation des eaux pluviales sont dans le bon sens, afin qu'une roue ne puisse s'y coincer. Bref, il s'agit d'identifier tout ce qui pourrait faire chuter ou blesser le coureur ». Un travail de précision, exécuté au peigne fin, mais qui constitue un préalable indispensable à la qualité du spectacle proposé le 12 juillet.

> Retrouvez notre vidéo sur cette reconnaissance

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 5.0 sur 5 - 1 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: