Week-end de fête à Paimpol avec les Chants de Marins

Publié le 16.08.2017
Cette année, pendant trois jours, le festival du chant marin de Paimpol a emmené ses milliers de spectateurs sur les routes de l'Orient, du Liban en Mongolie en passant par l'Inde.

La fête fut belle pendant ce week-end. Les Antillais de Kassav ont ouvert le bal, accompagnés d'un soleil rayonnant. Leur ont succédé de nombreuses voix aux tons épicés, aux intonations étranges, aux accents d'ailleurs. La Coréenne Youn Sun Nah, les Japonnais de Gocoo, la Mongole Sainkho Namtchylak ou encore l'incroyable Calypso Rose, quelques noms parmi l'impressionnante programmation qui ont sonné comme autant d'invitations au voyage aux oreilles des touristes et des locaux, habitués ou néophytes. Cependant, pas de voyage sans marin breton, et la part belle était aussi faite aux artistes du cru, d'Allan Stivell à Gwennyn, de Gilles Servat à Krismenn.

Mais au Chant de Marins, la fête est aussi dans la rue, au milieu de la foule. On y croise un éléphant indien accompagné de ses vaches sacrées, on y contemple les vieux gréements, plus de 200 cette année, on échange avec les marins, on fait une pause autour d'une moule frite et on s'amuse, beaucoup !

Pendant trois jours, Paimpol est donc devenu capitale des Côtes d'Armor. Tout le monde s'en félicite, des officiels aux professionnels du tourisme et personne n'a oublié ce que le festival doit aux efforts de Corinne Erhel, disparue en mai dernier, à qui un hommage appuyé à été rendu.

Revivez le festival grâce à notre diaporama

SB

Votre évaluation est en cours de soumission...
Evaluation: 4.0 sur 5 - 4 vote(s).
Cliquez sur une étoile pour évaluer.
Pas de commentaire
Ajouter un commentaire

* - champ obligatoire





Laissez ce champ vide: