Actualités

Port d’Erquy : le renforcement du môle achevé

Publié le 08.11.2017
Dans la continuité des travaux engagés en 2016 de rénovation de la carapace du môle du port d’Erquy, endommagée par des tempêtes conjuguées à des fortes marées, le Département vient de terminer une seconde phase d’opérations d’enrochement.

Le môle du port d’Erquy a été renforcé avec des blocs venant de la carrière de Fréhel.

Loïc Le Gall, chargé du suivi des travaux au Département, Yannick Morin, conseiller départemental du canton de Pléneuf-Val-André, Jean-Paul Manis, adjoint à la mairie d'Erquy en charge de la plaisance et de l'environnement, Jean-Yves de Chaisemartin, vice-président du Département chargé des infrastructures, Patrick Macé, directeur des criées des Côtes d'Armor.

Réalisée sous maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’œuvre du Département, la seconde phase des travaux de renforcement et de sécurisation de la carapace du môle du port d’Erquy a été et confiée à l’entreprise Barazer de Gourin.

Les travaux ont consisté à remettre en place et à conforter la carapace là où certains blocs avaient été déplacés au droit des quais 3 et 4. Les opérations se sont déroulées durant les mois de septembre et d’octobre. Leur financement s’élève à 247 350 €TTC, assuré en totalité par le Département.

Un chantier aux nombreuses contraintes
« Il était important de terminer ces travaux avant la période hivernale. Les contraintes sur un chantier de ce type sont nombreuses, elles concernent évidemment les horaires des marées et l’exploitation des équipements du port, mais portent également sur le type d’enrochement. Tout a été mis en œuvre pour finir les opérations en temps voulu, sans perturber l’activité pêche du port », souligne Jean-Yves de Chaisemartin, vice-président du Département, chargé des infrastructures.

« Le Département avait déjà engagé une série d’opérations en 2016 pour rehausser et renforcer le môle (+1,50 m par l’adjonction de blocs rocheux) pour le préserver contre la plupart des franchissements, évitant ainsi un risque d’inondation du terre-plein », rappellent quant à eux Yannick Morin et Marie-Madeleine Michel, conseillers départementaux du canton de Pléneuf-Val-André.

Votre évaluation est en cours de soumission...
Encore aucune évaluation. Donnez la première!
Cliquez sur une étoile pour évaluer.