Le Département accompagne les Costarmoricains tout au long de leur vie, et est présent aux côtés des plus fragiles pour leur tendre la main et les aider à retrouver une place dans la société.
Corps
Corps

pa

Les grands axes en 2020

  • paMaintien à domicile : le Département poursuit ses efforts budgétaires pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées ou dans des habitats adaptés. À ce titre, les initiatives visant à diversifier l’offre d’accueil de nos aînés en perte d’autonomie seront soutenus.
  • Un effort important en faveur des établissements : dans l’attente d’une réforme à l’échelle nationale, le Département fait le choix d’une augmentation de crédits pour soutenir les établissements confrontés à des situations financières de plus en plus tendues et éviter une augmentation des tarifs qui serait supportée par les personnes âgées et leur famille.

Personnes âgées : les chiffres-clé
 

  • 18 400 aînés accompagnés
  • + de 10 000 places d’hébergement en établissements (supérieur à la moyenne régionale et nationale)

 

Focus : Lutte contre la désertification médicale

Le Département a choisi de s’engager pleinement pour que les Côtes d’Armor disposent d’une meilleure offre de soins sur l’ensemble de son territoire. En ce sens, 2020 sera la première année du travail partenarial amorcé par l’installation d’un comité départemental contre la désertification médicale. Un appel à manifestation d’intérêt sera diffusé en juin prochain. Deux priorités ont été définies : favoriser d’une part l’accueil d’étudiants en médecine en stage ; promouvoir l’environnement professionnel et le cadre de vie des médecins en Côtes d’Armor en simplifiant leur installation et de celle leur famille.

Corps

PH

Les grands axes en 2020

  • phLe Département poursuit son action en faveur du maintien à domicile, en habitat adapté ou au sein d’établissements spécialisés dans l’accueil du handicap
  • La collectivité accompagnera le développement d’offres alternatives comme l’habitat inclusif ou l’accueil familial.
  • Elle lancera en 2020, conjointement avec l’Agence régionale de santé, un appel à projets la création de 20 places en Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH)
  • L’aide sociale pour les services ménagers est maintenue, elle concerne plus de 500 personnes en situation de handicap et représente un montant avoisinant 1 million d’euros
  • Des moyens financiers supplémentaires seront répartis sur les établissements sociaux et médico-sociaux les moins bien dotés ainsi qu’en faveur des situations complexes identifiées dans le cadre du dispositif de la Réponse accompagnée pour tous. 26 plans d’accompagnement personnalisés ont été mis en oeuvre dans ce cadre en 2019

Personnes en situation de handicap : les chiffres-clé
 

  • Près de 3 000 personnes adultes aidées financièrement au titre de leur handicap (principalement PCH)
  • + de 2100 places en établissements adaptés
  • 90 entreprises assurent le transport scolaire de 630 élèves en situation de handicap, répartis sur 292 circuits
  • + de 37 000 décisions demandes reçues à la MDPH
Corps

ENFANCE

Les grands axes en 2020

  • enfanceFaire le choix de la prévention comme première protection de l’enfant et des jeunes,
  • Création de 49 places supplémentaires pour l’accueil d’enfants dans le cadre de leur mesure de protection
  • Poursuite des nombreuses actions de la Protection maternelle et infantile (PMI) pour une prévention de qualité
  • Repérage des enfants en danger ou en situation de risque
  • Promotion de la santé et soutien pragmatique pour les parents
  • Aide financière des familles les plus en difficulté
  • Mise en oeuvre de dispositifs complémentaires individuels comme collectifs pour favoriser, dans l’intérêt de l’enfant et de sa famille, le maintien du lien parental
  • Soutien aux structures favorisant l’insertion et le suivi des jeunes en difficultés pour prévenir tout risque de rupture sociale
  • Actions de conseil et de médiation pour permettre aux familles de retrouver leur autonomie
  • Poursuite d’une mission dédiée à l’accueil des Mineurs non accompagnés pour faire face à des arrivées en progression et réduction du recours à l’hôtel comme solution d’hébergement

Enfance - Famille : les chiffres-clé
 

  • 5 600 enfants vus dans le cadre du bilan de santé en maternelle
  • 23 Maisons d’assistants maternels
  • 4 000 assistants maternels agréés dont 3 000 en activité
  • 5 400 naissances en 2018
  • 570 assistants familiaux salariés par le Département pour l’accueil à domicile de ces enfants dans le cadre d’un placement
  • 1 300 informations préoccupantes recueillies par la cellule spécialisée, 30 % donnent lieu à des mesures de protection judiciaires ou administratives

 

Focus : Centre départemental de l’Enfance et de la Famille : poursuite des travaux et ouverture d’une nouvelle unité

Dès ce début d’année, une nouvelle unité de vie pour les accueils d’urgence ouvrira ses portes. Les travaux de construction de la nouvelle pouponnière qui disposera d’une capacité d’accueil de 12 enfants de 0 à 3 ans, se poursuivront.

Corps

INSERTION

Les grands axes en 2020

  • Accompagnement des structures de l’insertion par l’activité économique, notamment en cofinançant les postes de salariés en insertion réservés aux bénéficiaires du Rsa
  • Poursuite du travail mené avec nos partenaires pour favoriser le rapprochement des structures de l’insertion avec des entreprises costarmoricaines
  • Gestion du Fonds de solidarité européen pour en faire bénéficier les structures costarmoricaines
  • Des accompagnements spécifiques proposés par des dispositifs dédiés, selon les publics concernés (travailleurs indépendants, artistes, gens du voyage), par les Mesures d’accompagnement social personnalisé ou les actions de remobilisation
  • Soutien réaffirmé à la Cité des métiers et poursuite de la déclinaison de ses actions au sein des MDD, ainsi qu’aux Missions locales pour l’accompagnement socioprofessionnel des 16-25 ans
  • Soutien au tissu associatif engagé dans le domaine social

Insertion professionnelle : les chiffres-clé
 

  • 9 700 bénéficiaires du RSA socle
  • 66 millions d’euros de budget RSA
  • 550 euros valeur moyenne du RSA
  • 1 000 bénéficiaires du RSA employés dans des dispositifs d’insertion
  • 3 millions d'euros consacrés en 2019 à l’insertion professionnelle
Corps