Les collégiens figurent au coeur de nos priorités. À l’échelle du mandat, le Département aura assuré la rénovation, restructuration ou construction de plus du tiers des collèges costarmoricains. À cette politique de modernisation des infrastructures, s'ajoute un soutien inédit en faveur des actions éducatives, du renouvellement des matériels, notamment numériques, et d’une restauration scolaire abordable à tous et de qualité. Parce que le collège est un passage crucial dans la vie des jeunes Costarmoricains, le Département est à leurs côtés pour en faire une étape d’enrichissement personnel, culturel et social.
Corps
Corps

education

Les grands axes 2019

  • Apporter aux collégiens, aux équipes éducatives et aux 440 agents départementaux des locaux de qualité, adap­tés aux pratiques pédagogiques modernes grâce à un plan d’investissement d’une ampleur exceptionnelle (25 M€ en 2019) (voir frise) et lancer de nombreuses études et opérations de maintenance courante sur une vingtaine d’établissements 
  • Participer aux travaux d’entretien et de construction des équipements sportifs 
  • Mettre en oeuvre un plan d’équipement du numérique d’1 M€ doté, pour chaque établissement d’une aide au projet numérique innovant en complément 
  • Conserver une enveloppe financière importante au re­nouvellement des mobiliers 
  • Consacrer un budget annuel de 4 M€ entre la dotation de fonctionnement des collèges publics et la prise en charge des consommations d’énergies des établissements 
  • En application de la loi, soutenir le fonction­nement et dans une moindre mesure l’inves­tissement des collèges privés, dont le collège Diwan de Plésidy 
  • Soutenir les projets initiés par les équipes éducatives qui contribuent à réduire les inéga­lités socioculturelles et luttent contre l’échec scolaire 
  • Favoriser les passerelles entre les équipes éducatives et les acteurs du territoire, no­tamment par l’intermédiaire des résidences d’artistesa

Education : les chiffres-clé
 

  • + d’1/3 des collèges costarmoricains reconstruits ou réhabilités entre 2015 et 2022
  • 440 agents départementaux y travaillent
  • 30 000 collégiens
  • 47 établissements publics
  • 32 établissements privés
Corps

esri

Les grands axes 2019

  • Initier une dynamique fédérant l’ensemble des acteurs du territoire tant publics que privés et favoriser les passerelles pour l’émergence de projets depuis la recherche jusqu’à leur mise en application 
  • Mettre en oeuvre un schéma départemental de l’Esri 2019- 2021 élaboré en partenariat avec les EPCI costarmoricains et la Région Bretagne
  • Maintien pour 2019 d’un budget volontariste conséquent de 3 M€ 
  • Développer quatre pôles d’excellence : matériaux innovants et communicants, agro-santé, photonique, numérique et cybersécurité 
  • Engager sur cette période 30 actions concrètes pour développer l’enseignement supérieur et promouvoir la recherche-innovation 
  • Soutenir financièrement, dans ce cadre, les établissements du territoire, notamment les pôles universitaires de Saint-Brieuc et de Lannion, le CNAM et quatre centres d’innovations technologiques (Centre d’études et de valorisation des algues, Zoopôle développement, Pôle cristal, Photonics Bretagne) 

Enseignement supérieur, recherche et innovation : les chiffres-clé
 

  • 9 000 étudiants
  • 250 formations post-bac
  • 60 établissements
  • 6% des lycéens costarmoricains effectuent leur cursus post-bac en Côtes d’Armor
  • 12 nombre de doctorants soutenus en 2018 pour leurs recherches
  • 3 M€ budget consacré par le Département à l’Esri
Corps

europe

Le Département poursuit sa politique en faveur du rapprochement des Costarmoricains avec la communauté européenne, concrétisée et animée par le centre Europ’Armor

Partenaire de premier plan pour renseigner et aider les jeunes, étudiants entre 18 et 25 ans ou chercheurs d’emploi en quête d’expérience professionnelle à l’étranger, le centre Europ’Armor apporte également son expertise aux établissements scolaires sollicitant un financement du programme Erasmus+ et accompagne les acteurs locaux dans la mobilisation de fonds européens. 

En tant qu’organisme intermédiaire du Fonds social européen en matière d’insertion, le Département s’investit pour que ses partenaires institutionnels et associatifs puissent solliciter et bénéficier de ces financements européens, près de 3 millions d’euros en 2019. 

Corps

culture

Les grands axes pour 2019

  • Accompagner le foisonnement culturel des Côtes d’Armor en apportant un soutien à l’émergence artistique et à la création contemporaine, en favorisant la présence des artistes sur les territoires et le développement de projets culturels et artistiques de ces derniers 
  • Multiplier, en étroite relation avec la Bibliothèque des Côtes d’Armor et nos partenaires, les projets en faveur de la lecture publique : prix Louis-Guilloux, Contrats territoire de lecture itinérant 
  • Favoriser l’ouverture culturelle des collégiens par l’organisation des résidences d’artistes dans les collèges 
  • Maintenir les moyens financiers en faveur des lieux de diffusion (cinémas, salles de spectacles…), des compagnies d’artistes et de nombreuses manifestations culturelles qui composent la richesse culturelle de notre département 
  • Mettre en oeuvre et accompagner les dispositifs qui favoriseront les rencontres entre les publics, notamment les plus éloignés de la culture, et les artistes 
  • Renouveler le soutien financier à l’enseignement de la musique, du théâtre et de la danse pour permettre aux familles de disposer de tarifs accessibles 
  • Animer les lieux d’exception des Côtes d’Armor que sont les domaines départementaux en y proposant, en régie directe ou déléguée, des programmes culturels de grande qualité 
  • Lancer la seconde phase des travaux sur le château du Guildo qui fait l’objet d’un programme de valorisation de 2,7 millions d’euros 
  • Lancer les travaux d’agrandissements des Archives départementales pour un montant total de 7,6 millions d’euros afin de disposer de 30 années d’archivage supplémentaires 
Corps

sport

Les grands axes pour 2019

  • Favoriser la pratique du sport pour tous, en maintenant des moyens importants en faveur des personnes en situation de handicap et du sport scolaire, en particulier auprès des collégiens 
  • Renouveler le soutien du Département aux dispositifs Cap sport pour la découverte des pratiques sportives par le plus grand nombre
  • Accompagner le développement la base Départementale de Guerlédan pour l’accueil de stages sportifs et l’organisation de manifestations familiales dédiées à la découverte des sports 
  • Faire des Côtes d’Armor le terrain privilégié des sports de nature en lien avec la politique de préservation d’un patrimoine naturel exceptionnel 
  • Soutenir la pratique du sport amateur de haut niveau 
  • Accompagner les événements sportifs qui participent au rayonnement de notre département et en façonne l’image sportive 

Emplois associatifs, un tissu précieux à préserver 

C’est un choix politique fort qui se traduit par une enveloppe budgétaire de près de 3 M€. En préservant les crédits en faveur des emplois associatifs, le Département réaffirme son soutien au côté de celles et ceux qui composent un tissu associatif en proie à des difficultés majeures. C’est pourquoi, au-delà du renouvellement des financements de 317 emplois associatifs, le Département finance également l’association Bretagne Active pour permettre, chaque année, à une soixantaine de structures de disposer d’un accompagnement sur-mesure dans la voie de la pérennisation. 

La jeunesse, sur la voie de la citoyenneté 

Présente dans la majeure partie des politiques du Département (insertion, éducation, culture, sport, prévention, enseignement supérieur) la jeunesse costarmoricaine bénéficie également de dispositifs d’aide aux projets et à l’engagement citoyen. Cela se traduit par un soutien renouvelé aux structures d’éducation populaire. 

Sport, jeunesse, vie associative : les chiffres-clé
 

  • 600 associations costarmoricaines soutenues
  • 1 Costarmoricain sur 6 licencié d’un club de sport
  • 80 manifestations sportives soutenues
  • 320 emplois associatifs au sein de 250 associations