Au quotidien, les agents du Département des Côtes d’Armor se mobilisent au service des Costarmoricains, pour entretenir les routes départementales, proposer un cadre épanouissant aux collégiens, apporter aide et soutien aux personnes en difficultés, protéger les enfants ou participer à l’attractivité des Côtes d’Armor. Ils et elles rendent un service public utile et précieux, qu’il nous faut savoir adapter aux enjeux actuels.
Corps

orientations

  • Poursuivre l’adaptation de la collectivité à l’ère du numérique pour faciliter ainsi le parcours des usagers
  • Renforcer l’expertise de la collectivité et accompagner la transformation des pratiques professionnelles
  • Proposer un cadre de travail exemplaire et une gestion responsable des ressources humaines
  • Poursuivre la réduction de l’empreinte écologique et ainsi diminuer les dépenses énergétiques de la collectivité et des 350 sites dont le Département est propriétaire
  • Mettre en oeuvre une nouvelle stratégie d’achat, plus accessible aux entreprises costarmoricaines, en particulier les TPE-PME, qui constituent une part prépondérante du tissu économique local

Grandes orientations : les chiffres-clé

  • 3 250 agents départementaux dont 570 assistants familiaux
  • 60 % des agents départementaux travaillent en proximité des citoyens dans les Maisons du Département
  • 185 métiers représentés au sein de la collectivité : médecins, puéricultrices, dessinateur en bâtiment, cuisinier dans les collèges, agent des routes, ingénieur, conducteur de chantier, juriste, travailleur social, bibliothécaire…
  • Près de 70% des commandes passées par la collectivité concernent des entreprises costarmoricaines, près de 80% des entreprises bretonnes
Corps

sdis

Présidé par Alain Cadec, appuyé des vice-prési­dents Yannick Morin, René Degrenne et Arnaud Lécuyer, le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) est majoritairement financé par le Département, avec la contribution des communes et intercommunalités. Il est placé sous la double tutelle du Département (gestion administrative et financière) et du Préfet des Côtes d’Armor, Yves Le Breton (pour l’aspect opérationnel). 

En 2020

  • Maintien des moyens alloués au SDIS pour permettre une intervention de qualité sur l’ensemble du territoire
  • Participer à la promotion de l’engagement des sapeurs-pompiers volontaires pour favoriser le recrutement à travers le plan d’action du volontariat 2019-2022
  • Achèvement de la révision du schéma départemental d’analyse et de couverture des risques (SDACR) pour adapter au mieux les effectifs aux besoins opérationnels
  • Opérations d’investissement les plus importantes : poursuite des travaux dans les centres Incendie et secours de Lannion, Le Perray, Guerlédan, Plémet et des études pour les centres de Tréguier, Pleudihen-sur-Rance, Jugon-les-Lacs, Beaussais-sur-Mer et Saint-Brieuc

SDIS : les chiffres-clé

  • 36 000 interventions en 2019
  • 80 % des interventions concernent le secours à la personne
  • 100 interventions / jour en moyenne
  • 2 350 sapeurs-pompiers volontaires
  • 291 sapeurs-pompiers professionnels
  • 60 casernes

 

Focus : l’application « Staying Alive »

Le Sdis des Côtes d’Armor est désormais associé à l’application « Staying Alive ». L’objectif : diminuer le temps entre l’arrêt cardiaque et le début d’un premier geste de réanimation sur la victime. Le principe : les citoyens volontaires, appelés « bons samaritains », s’enregistrent via l’application et deviennent alors localisables en temps réel par le centre de traitement des appels (CTA). En cas d’urgence, ils sont mobilisés par le CTA au moyen d’une notification sur leur téléphone mobile. Les Bons Samaritains formés aux gestes de premiers secours sont envoyés soit vers la victime, soit vers le défibrillateur le plus proche.

Corps