Santé

Urgence don de sang : 3 semaines pour tous donner !

Publié le 4 octobre 2021
Don du Sang
Don du Sang
François Toujas, Président de l’EFS, appelle à une mobilisation générale pour le don de sang.
Corps

Les réserves de sang, affaiblies par la crise sanitaire, ont atteint un niveau critique. L’Établissement français du sang alerte sur cette situation inédite qui nécessite une mobilisation massive notamment pendant les trois prochaines semaines et au-delà. Il est nécessaire d’augmenter les réserves de 30 000 dons de sang dans les 3 semaines à venir afin de pouvoir répondre sereinement à l’ensemble des besoins des patients, qu’ils soient prévus ou non.

Toutes les équipes de l’EFS seront mobilisées pour la collecte. Afin de répondre au besoin urgent d’augmentation des réserves en dons de sang, les prélèvements de plasma pourront être déprogrammés pour concentrer les ressources sur le don de sang. En outre, dès que cela sera possible, le nombre de créneaux de rendez-vous sera augmenté sur les collectes mobiles et dans les Maisons du don de la région.

L’EFS a besoin des bras des donneurs mais aussi des bras des professionnels de santé : 200 postes sont ouverts au recrutement. L’EFS invite les professionnels de santé, en particulier les infirmiers, médecins et biologistes, à postuler sur efsrecrute.fr.

Le rôle des bénévoles qui oeuvrent pour le don de sang, accompagnent l’EFS dans la mise en place des collectes mobiles et de la promotion du don dans les communes est d’autant plus incontournable dans cette situation inédite. La réponse aux besoins des malades est l’affaire de tous, c’est collectivement que nous y parvenons.

Pour François Toujas, Président de l’EFS : « Cette situation est inédite, il faut reconstituer les réserves de sang au plus vite. J’en appelle désormais à tous les citoyen(ne)s pour que l’EFS puisse continuer à fournir aux établissements de santé les poches de sang dont ils ont besoin pour soigner les patients. Si vous passez devant une collecte, ne vous posez pas la question, entrez ! Si vous recevez une invitation de l’EFS à une collecte, prenez rendez-vous, même au dernier moment. »

La collecte de sang souffre depuis 18 mois de la crise sanitaire

La crise sanitaire impacte très fortement l’activité de l’EFS depuis 18 mois. La collecte est en tension permanente du fait :

  • d’une fréquentation des collectes de sang mobiles en baisse : des rendez-vous restent vacants,
  • d’un bouleversement de l’offre de collecte : les collectes en entreprises, dans les lycées et sur les campus, qui représentent 20 à 30% des dons, ont été en grande partie suspendues les 6 premiers mois de l’année,
  • d’une pénurie en ressources humaines : pour collecter du sang il faut des donneurs, mais aussi du personnel de santé. L’EFS fait face à de très fortes tensions sur les métiers d’infirmiers et de médecins sur l’ensemble du territoire, avec plus de 200 postes vacants.

Les réserves de sang sont aujourd’hui dans un état critique : 77 000 dons de sang sont actuellement disponibles pour répondre aux besoins des patients. Il en faudrait 30 000 de plus pour répondre sereinement à l’ensemble des besoins, qu’ils soient programmés ou non.

L’EFS compte sur la mobilisation du plus grand nombre et invite les donneurs à se connecter sur dondesang.efs.sante.fr ou sur l’application Don de sang pour trouver le lieu de don le plus proche de son domicile ou de son travail.

Pour préparer sa venue, il est possible de remplir un questionnaire en ligne sur ce même site internet ou sur l’appli !

Infos COVID-19 Toutes les mesures de précaution sont mises en oeuvre sur les collectes de sang pour éviter les risques de transmission du virus avec le port du masque obligatoire pour tous, accompagné de mesures de distanciations et d’hygiène renforcées. Les personnes ayant présenté des symptômes de covid doivent attendre 14 jours après disparition de ceux-ci pour donner leur sang. Il est également possible de donner son sang après une injection de vaccin contre le Covid-19, sans aucun délai à respecter.