Collèges

Collège Racine : pose de la première pierre

Publié le 8 avril 2019
Pose de la première pierre au collège Racine de Saint-Brieuc
C'est un chantier de grande ampleur, l'une des réalisations les plus emblématiques portées par le Département des Côtes d'Armor. Vendredi 5 avril, Alain Cadec, président du Département, a procédé à la pose symbolique d'une poutre du futur collège Jean-Racine de Saint-Brieuc, en présence d'Emmanuel Ethis, recteur d'académie, Brigitte Balay-Mizrahi, vice-présidente du Département chargée de l'Education, et Jean-François Davie, principal du collège.
Corps

Construit en proximité immédiate du parc Ty Coat et de la place de la Liberté à Saint-Brieuc, le nouveau collège Racine, ultra moderne, verra prochainement le jour, en lieu et place de l'ancien établissement. La réalisation de cette opération est conduite par Nunc archictes, à qui l'on doit également les collèges de Plouagat, Bégard ou encore Merdrignac. Le collège, livré pour la rentrée 2020, sera prêt à accueillir 600 élèves dans des conditions optimales. Fonctionnel, particulièrement performant sur le plan énergétique et d'une grande élégance architecturale, l'établissement s'inscrira dans une démarche de Haute Qualité Environnementales avec des objectifs de Basse consommation.

Photo perspective du futur collège Racine
Le futur collège Racine, vu depuis la place de la Liberté (c) Nunc Architectes

Un projet architectural lumineux, fonctionnel et inscrit dans la ville

Au nord, la cour centrale abritera un bâtiment sur trois niveaux consacré à l'enseignement. Il sera composé d'une grande rue intérieure formant un atrium lumineux, et sera largement ouvert sur l'extérieur par une coursive qui permettra de maîtriser les apports solaires.  Il sera prolongé par le préau pour connecter l'établissement à la rue et l'intégrer dans son environnement urbain à la place de la Liberté. Ce préau monumental, largement vitré, ouvert sur la cour et s'élevant sur trois niveaux, sera le lien entre l'entrée sobre côté place et le futur établissement. 

Dans la pointe sud de la parcelle, la structure du gymnase actuel, dessinée par Jean Fauny dans les années 1960, sera conservée. Une nouvelle toiture en zinc, plus légère, sera posée pour compenser l'ajout d'une isolation sur la charpente d'origine.
Le bâtiment pour la restauration sera construit dans le prolongement du gymnase. Entre ces deux nouvelles masses, l'espace extérieur deviendra le lieu de rencontre, de jeux et de sport. La cour plein sud traversera l'espace d'est en ouest, en connectant le parc de Ty Coat et la place de la Liberté.

Plan de masse du collège Racine
Plan de masse du collège Racine

Côté travaux, côté élèves

Le collège est déjà sorti de terre avec la réalisation du gros-oeuvre et la pose de la charpente en bois. Les opérations de démolition des anciens bâtiments reprendront à la livraison des ensembles neufs à l'été 2020, pour se poursuivre jusqu'à la fin de cette même année. Tout l'enjeu de cette opération de reconstruction sur site a été de sécuriser l'activité éducative pendant les travaux en créant le moins de gêne possible. Un projet de grande ampleur qui a permis de développer des projets avec les élèves.

90 % d'entreprises locales

Pour la réalisation de cet établissement, d'un montant total de 15 M€ et financé à 100 % par le Département, Alain Cadec souligne que « près de 90 % des entreprises intervenant sur le chantier sont locales, et 7 500 heures seront consacrées à l'insertion professionnelle ». Rappelons que le Département mobilise chaque année 25 M€ chaque année pour les projets de construction, de rénovation et de restructuration dans les collèges.

Corps