COVID-19

Le Département prépare le retour des élèves dans les collèges

Publié le 15 mai 2020
Alain Cadec, président du Département, s’est rendu, vendredi 15 mai, au collège Jules-Léquier de Plérin pour y présenter les dispositions sanitaires mises en oeuvre par le Département dans le cadre du retour en classe des élèves de 6e et 5e. Il était accompagné par Philippe Koszyk, directeur départemental de l’Education nationale, du principal de l’établissement, Stéphane Coatmelec, Monique Le Vée, conseillère départementale du canton de Plérin et Ronan Kerdraon, maire de Plérin. Qu’il s’agisse du maintien de la restauration ou de l’entretien spécifique des locaux, le Département a participé activement, en relation étroite avec l’Education nationale, à la préparation du retour au collège dans des conditions sanitaires adaptées.
Corps

Lundi 18 mai, le collège Jules-Léquier rouvrira ses portes à une centaine de collégiens des niveaux 6e et 5e . Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, ce retour en classe se fera dans le strict respect des conditions sanitaires, mises en place pour protéger au mieux les élèves, enseignants, personnels administratifs et agents du Département.

Le Département participe, par l’action de ses agents des collèges, à la mise en oeuvre de ces protocoles, dans le respect des préconisations émises par les autorités de santé. Cette organisation concerne notamment la restauration collective et l’entretien des locaux.

pas

« Le Département s'est mobilisé dès le début de la pandémie contre la propagation du Covid-19. En tant que collectivité référente pour la gestion des collèges publics, nous avons travaillé en bonne intelligence avec l’Education nationale pour assurer la protection de la santé des élèves, des équipes éducatives et administratives et des agents du Département, indique Alain Cadec. Si nous avons choisi de maintenir un service de repas en salle de restauration, c’est notamment pour garantir à chacun un repas complet et de qualité. Pour la réparation des repas, en privilégiant le recours aux producteurs locaux, nous oeuvrons pour limiter les conséquences économiques qu’ils subissent. En outre, cette pause méridienne en dehors des salles de classe sera pour ces lieux l’occasion d’une aération et d’un nettoyage à la mi-journée. Je tiens à rappeler que nous avons tous un rôle à jouer pour combattre l’épidémie de Covid-19. En dehors des mesures que nous mettons en place, il est important que chacun puisse toujours respecter les gestes barrières par le lavage de mains régulier, la distanciation physique et, comme cela est prévu pour les collège, le port du masque. »

Les mesures spécifiques au service de restauration ont été prises sur l’ensemble de la chaîne de réalisation et de distribution des repas afin de prévenir les risques, garantir un maximum de sécurité mais également pour rassurer les personnes présentes.

Un menu unique sera servi sous forme de plateaux repas, les agents des cuisine disposeront de visières de protection et les élèves seront répartis en salle de manière à assurer une distanciation physique (deux sur une table de quatre, 3 sur une table de six).

L’ensemble des précautions à prendre lors des opérations d’entretien des locaux, avant pendant et à l’issue de chaque intervention, ont été recensées de la manière la plus exhaustive possible. Cela concerne ainsi l’utilisation des produits, les consignes particulières au nettoyage des surfaces ou la vigilance particulière à porter à l’entretien des sanitaires.

« Je tiens à saluer l’engagement et la mobilisation de nos agents des collèges. Ils se sont beaucoup investis dans la perspective de ce retour en classe. Tout a été pensé pour que la reprise se passe dans de bonnes conditions, des conditions qui permettent de sécuriser mais aussi de rassurer les élèves et leur famille », a enfin précisé Alain Cadec.

cadec