Le Département

Retour sur la session de l’assemblée départementale

Publié le 28 septembre 2021
Christian Coail
Pour cette session de rentrée, lundi 27 septembre, plusieurs mesures ont été adoptées, notamment dans le secteur social et pour l’éducation. Ce fut également l’occasion pour le président Christian Coail d’énoncer les grand principes qui guideront l’exécutif durant cette nouvelle mandature.
Corps

« Ma philosophie d’action durant ce mandat sera basée sur un triptyque simple : volonté, transparence et sérénité, annonce le président Coail. Volonté parce que nous ferons preuve de courage politique en osant affirmer nos choix, je pense notamment au choix clair de privilégier le service public pour certains secteurs cruciaux, comme la protection de l’enfance, qui ne peut en aucun cas être soumise aux lois du marché. C’est pour cela qu’une de nos premières décisions a été de stopper l’appel à projets visant à externaliser une partie des mesures éducatives de l’aide sociale à l’enfance vers le secteur privé. En conséquence, et dans l’attente d’une profonde réorganisation du secteur, les 13 emplois temporaires de renfort créés par l’ancienne majorité et dont les contrats arrivaient à échéance, ont été prolongés jusqu’à mars 2022. Le deuxième principe qui guidera mon mandat est celui de la transparence. Notre majorité assumera ses choix et ses responsabilités. C’est à mon sens une des conditions de la restauration du lien de confiance qui doit nous unir à nos concitoyens. Cette transparence s’appliquera à toutes nos décisions, et en particulier en matière budgétaire. Un état des lieux des finances du Département sera communiqué lors de notre prochaine session, afin de créer les conditions d’un débat transparent lors de cette mandature. Enfin, je souhaite que notre mandat soit placé sous le signe de la sérénité. Sérénité d’abord pour les agentes et les agents qui travaillent pour notre collectivité. Ils et elles la méritent à titre personnel. Nos administrés également. En effet, on ne peut prétendre à un service public de qualité quand les conditions de travail sont dégradées et le dialogue social abîmé. Le premier vice-président en charge des Ressources humaines et du Dialogue social, Jean-Marie Bénier, organise des ateliers du dialogue social en novembre prochain, qui doivent permettre de poser les bases d’un dialogue social serein et constructif. »

Les principales décisions de l’assemblée départementale

Corps

Revalorisation des salaires des aides à domicile du secteur associatif.

L’assemblée départementale vote, en application d’une mesure gouvernementale, une revalorisation de 20 % des salaires des aides à domicile du secteur associatif. « En Côtes d’Armor, cette hausse de la masse salariale, décidée par l’État, prévoit des modalités de financement laissant un reste à charge très important pour les collectivités, annonce Véronique Cadudal, vice-présente déléguée à l’Autonomie, cela représente pour le Département un coût de plus de 6 M€... avec une compensation par l’État de 2,5 M€. De plus cette mesure ne concerne pas les secteurs privés commercial et public. Concernant ce dernier, un groupe de travail va être mis en place ».

Habitats inclusifs pour les personnes âgées.

Cette session a été aussi l’occasion de voter pour une politique volontariste pour l’aide à la vie partagée en habitats inclusifs pour les personnes âgées, comme cela existe déjà pour les personnes handicapées. « Il s’agira d’une aide versée aux porteurs de projets associatifs, privés ou portés par des collectivités, qui proposeront aux personnes âgées une alternative à l’hébergement en Ehpad, indique Véronique Cadudal. Nous allons ainsi soutenir 36 projets, financés à 80 % par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie ».

Dotation de fonctionnement pour les 47 collèges publics.

Sur proposition de Jean-René Carfantan, vice-président délégué à l’Éducation et à l’Éducation populaire, une dotation globale de fonctionnement de 4,15 M€ en faveur des 47 collèges publics du département a été votée. Cette dotation se décompose comme suit : 2,54 M€ pour le paiement des fluides (eau, électricité, chauffage), et 1,61 M€ pour le fonctionnement pédagogique des collèges (forfaits pédagogiques). Toujours concernant les collèges, le président Christian Coail indique que le prochain Programme pluriannuel d’investissements dans les collèges sera présenté aux élus en 2023.

Enfin, les élus ont adopté à l'unanimité un vœu en faveur d'une révision constitutionnelle pour les langues régionales.

Contacts

Conseil départemental des Côtes d'Armor
9 place du Général de Gaulle, Saint-Brieuc