Corps

Le Conseil départemental des Côtes d’Armor devient le premier département breton adhérent au GIP  Cafés-Cultures (Groupement d’Intérêt Public). Ce dispositif national, créé en 2015, gère un fonds d’aide à l’emploi artistique du spectacle vivant en direction des cafés, bars et restaurants qui embauchent des artistes via le Guichet unique du spectacle vivant (GUSO). Une partie des charges est reversée aux cafetiers.

Corps

En Côtes d’Armor, 75 lieux avec une programmation occasionnelle ou régulière sont recensés. Pendant la période de confinement, ce sont plus de 10 nouveaux établissements qui ont fait les démarches pour bénéficier des aides du GIP Cafés-cultures.

Une contribution du Département de 3 000 € en 2020

Corps

L’adhésion du Département est effective depuis le 1er juillet 2020. Une première contribution de 3 000 € pour cette fin d’année 2020, qui vient renforcer le financement de l’Etat via le Fonpeps (Fonds national pour l'emploi pérenne dans le spectacle – Ministère de la Culture) et la Région Bretagne pour notre territoire.

Cette adhésion est une reconnaissance et un soutien du dynamisme et du savoir-faire de ces petits lieux (moins de 200 places) qui proposent une offre culturelle diversifiée sur tout le territoire. C’est également un axe fort de la politique départementale que de soutenir la présence d’artistes sur le territoire tout comme l’accompagnement des filières culturelles, notamment la filière musiques actuelles. Un travail de fond est également mené en parallèle avec le soutien du collectif Culture Bar-Bars, à l’échelle départementale, pour accompagner la mise en réseau de ces lieux en Côtes d’Armor.

gip_culture

 

Une inscription simple et rapide

Corps

Côté restaurateurs et cafetiers, l’adhésion au GIP-Café-culture est simple, rapide et gratuite.

Les critères d’éligibilité au fonds d’aide sont :

  • être détenteur d’une licence de débit de boissons ou de restauration
  • relever de la convention collective des CHR (Cafés/Hôtels/Restaurants)
  • disposer d’une jauge inférieure à 200 places - déclarer les artistes et techniciens par le biais du GUSO (Guichet Unique du Spectacle Occasionnel)
  • rémunérer les salariés au moins au montant minimum en vigueur

L’aide dispensée par le GIP Café-Culture correspond à la prise en charge d’une partie de la masse salariale du salaire minium brut en vigueur.

gip culture

Corps
Les GIP-Cafés cultures en quelques chiffres
  • 38 collectivités adhérentes
  • 1719 établissements demandeurs
  • 47173 salaires aidés
  • 3 054 K€ d’aides attribuées

 

Les financeurs en Bretagne

  • FONPEPS (ministère de la Culture) 
  • Région Bretagne (adhésion en 2017)
  • Ville de Brest (adhésion en 2018)
  • Ville de Rennes (adhésion en 2015)
  • Conseil départemental des Côtes d’Armor

 

gip culture
Crédit : T. Jeandot