Soutien à la plaisance orientée vers le développement durable

Corps

La collectivité départementale accorde des aides financières aux gestionnaires des installations (communes, chambre de commerce, syndicats mixtes, société privée) et de la maîtrise d’ouvrage de travaux. Si le Département s’inscrit dorénavant dans une démarche Ports durables afin d’améliorer à la fois la sécurité (soutien à la SNSM) et le confort des plaisanciers, il vise surtout à respecter les incidences environnementales générées par la plaisance.
Ces aides concerne les opérations qui contribuent à l'amélioration de l'environnement (aires de carénage, démarche ports propres…), de la qualité de service, et au développement des capacités d'accueil (port à sec par exemple).

Port de plaisance

Des enjeux économiques forts pour le département

Corps

Le commerce et la pêche représentent aussi des enjeux forts pour le développement du Département. Indépendamment des transferts, l’activité de commerce s’est poursuivi en termes de trafic de marchandises en réponse aux besoins directs de l’économie locale ancrés dans des flux logistiques européens (industries agricoles et agroalimentaires). Infrastructures d’intérêt départemental, elles suscitent aussi des positionnements stratégiques dans la perspective de grands projets territoriaux comme la construction du champ éolien en baie de Saint-Brieuc ou encore le quatrième quai au port du Légué.

Côté pêche, neuf ports accueillent une activité de pêche qui génère pour les Côtes d’Armor, plus de 1 000 emplois directs et qui, associés aux criées d’Erquy et de Saint-Quay-Portrieux, traitent plus de 20 000 tonnes de produits de la mer chaque année. Tous les ports départementaux de pêche et de commerce sont gérés dans le cadre d’une délégation de service public par la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Chiffres: la pêche en Côtes d'Armor

  • 1 000 emplois directs
  • 265 bateaux, dont 26 navires hauturiers
  • Chiffres d'affaires : 126 M€
  • Parc éolien en baie de Saint-Brieuc :
    - 1 000 emplois directs en Bretagne
    - 140 emplois pour la maintenance (100 techniciens, 20 marins et 20 superviseurs)

Pêche

Contacts

Conseil départemental - Direction des Infrastructures - Service des ports et barrages
9, place du Général de Gaulle - 22 000 Saint-Brieuc