Agir pour l’égalité est une question de droit et de justice. A ce titre, les collectivités territoriales ont une responsabilité et un rôle majeur à jouer pour favoriser une société plus égalitaire. Par leur statut d’employeurs, par la mise en œuvre de leurs politiques publiques, par leur connaissance et leur capacité d’animation des territoires, par leur proximité avec les citoyens et citoyennes, elles sont des actrices essentielles de l’égalité entre les femmes et les hommes.
Corps
Logo Egalite FH

Le Département des Côtes d’Armor mène des politiques ambitieuses en faveur de l’accès aux droits et a fait de l’égalité entre les femmes et les hommes une action essentielle. Signataire de la Charte Européenne en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale en 2008, le Département a réaffirmé son action, par la mise en œuvre de son 3è plan d’actions pour 2021-2023. Composé de onze actions embrassant un large champ, il a pour objectif, par une démarche ambitieuse, proactive et transversale, de :

  • Faire progresser l’égalité de fait entre les femmes et les hommes en interne de la collectivité départementale
  • Agir en faveur de l'égalité F/H sur le territoire costarmoricain
  • Lutter contre toute forme de discriminations directes ou indirectes et préjugés.

A cette fin, le Département souhaite décliner des partenariats avec l’ensemble des acteurs et actrices du territoire par la mise en place de stratégies communes appropriées à la mise en œuvre de cette ambition. En effet, impulser et accompagner les changements sociétaux nécessaires pour plus d’égalité ne peut être qu’un projet collégial.

A découvrir : les Mardis de l’égalité

L'université Rennes 2 organise les Mardis de l'égalité, un séminaire qui se veut un lieu d’information et d’échanges sur les questions d’égalité. Des rendez-vous mensuels sont organisés entre septembre et avril invitant des personnes expertes de ces sujets. Les conférences sont filmées et rediffusées en direct sur l’Aire d’U, le webmédia de l’Université Rennes 2, et à Saint-Brieuc sur le campus Mazier de l'université Rennes 2 et sont ensuite visibles en replay sur l'Aire d'U.
Pour découvrir le programme, c'est ici

Corps

La sensibilisation des collégiens

Plusieurs actions et textes réglementaires concourent à mettre en avant l'égalité entre les femmes et les hommes, dans les établissements scolaires. S'y ajoute l’engagement fort du Département des Côtes d’Armor pour une démarche proactive et partenariale, en faveur notamment de la sensibilisation auprès des collégiens.

Ainsi, depuis 2018, le Département organise chaque année une journée à l’hôtel du Département de sensibilisation à l’égalité filles/garçons à destination des collégiens et des collégiennes. L’objectif, lever les représentations sur les stéréotypes via par exemple des témoignages d’agents exerçant des métiers réputés « genrés », et permettre aux collégiens de communiquer sur les actions menées dans les établissements.

Afin de valoriser et de donner de la lisibilité à toutes ces actions menées, le Département devrait, au cours de l'année scolaire 2021-2022, intégrer des articles sur cette thématique dans le nouveau journal des collégiens à venir.

Focus : Le tabou des règles et la précarité menstruelle

La précarité menstruelle constitue un enjeu important de santé publique et de solidarité. Elle concerne, en France, près de 2 millions de femmes dont l’accès aux protections hygiéniques est difficile ou impossible pour des raisons avant tout financières.

Parmi elles, les jeunes sont particulièrement touchés. Le manque d'accès à ces produits de base a un impact à la fois sur le plan hygiénique et sanitaire, mais également sur la vie sociale, étudiante et professionnelle des personnes concernées. Malgré son arrivée progressive dans le débat public, elle constitue toujours un facteur d’exclusion sociale important, sources d’inégalités et de précarité.

Cette problématique entre pleinement dans la lutte contre les discriminations et en faveur de l’égalité femmes-hommes souhaitée par le Département des Côtes d’Armor, pleinement engagé depuis plusieurs années dans cette cause. A ce titre, le Département souhaite accompagner cette prise de conscience collective en s’appuyant sur ses compétences obligatoires d’Éducation et des Solidarités humaines et, ainsi, contribuer à briser le tabou qui l’entoure.

Dans un premier temps, le Département concentrera son intervention dans les collèges, qui apparaissent comme des espaces pour agir contre la précarité menstruelle à laquelle les jeunes filles peuvent être confrontées. Dans un second temps, cette « lutte » pourrait concerner les personnes en situation de précarité.

 

Agir en tant qu'employeur

En tant qu'employeur, le Département agit concrètement pour promouvoir l'égalité des agents dans leurs parcours professionnels. Plusieurs actions sont menées : organisation du travail permettant la conciliation des temps de vie, mise en place d'un dispositif de recueil des actes de harcèlement  ou des agissements sexistes sensibilisation et formation, mise en place d'un réseau d'ambassadeurs de l'égalité…
S'agissant des salaires, le Département voit depuis plusieurs années converger les rémunérations des femmes et des hommes même si certaines inégalités, fruits de l'histoire, subsistent encore. S'agissant des cadres dirigeants, les 10 plus hautes rémunérations étaient perçues par 6 femmes et 4 hommes en 2021.

egalite-homme-femme