Le Département

De précieux documents confiés aux Archives Départementales

Publié le 9 mars 2021
Archives Quintin
Archives Quintin
Le Centre Hospitalier de Quintin a remis ce matin des documents historiques aux archives départementales.
Corps

Le CH2P a confié aux Archives départementales et du Patrimoine des Côtes d’Armor, des documents historiques de l’ancien hôpital de Quintin. La plupart de ces documents ont été rédigés au 18e siècle, mais le plus ancien date de 1527. Parmi ces pièces, figure la lettre patente signée du roi Louis XV (ou par délégation) autorisant la construction du premier hôpital de la rue des Carmes à Quintin.

« Nous souhaitions que ces documents soient entre de bonnes mains, afin d’assurer leur conservation dans les meilleures conditions » indique le directeur de l'Hôpital Monsieur Carpo. 

En effet, ces documents on été découverts il y a quelques mois par pur hasard, dans une simple enveloppe au fond d'un tiroir. Une chance pour l'établissement et le territoire qui attendent désormais avec impatience le traitement des documents par les agents des archives départementales, afin d'en savoir un peu plus sur certains parchemins difficilement lisibles. Tout un travail de restauration va débuter ce jour.

Dans quelques semaines, ces documents seront consultables en ligne sur le site des archives départementales. Lorsque les conditions sanitaires le permettront, le CH2P, en collaboration avec la ville de Quintin, organisera une restitution pour les résidents accueillis.

Image
Archives Quintin
Madame Longeard, directrice des Archives Départementales découvrent les documents devant Monsieur Caro, maire de Quintin, Monsieur LECOQU conseiller départemental et Monsieur CARPO directeur de l'Hôpital.

Un peu d'histoire

Corps
  • Au début du 13e siècle, fut construit le premier château de Quintin et ses murailles d’enceintes. La construction concomitante d’une Maison-Dieu marqua le début de l’histoire hospitalière quintinaise.

Parallèlement à l’évolution des missions dévolues à l’hôpital, d’un lieu de charité à un lieu de soins de plus en plus élaborés, l’établissement connaîtra de multiples transformations au cours des siècles passés :

  • à la fin du 15e siècle, transfert hors de la ville close avec la construction de bâtiments plus vastes
  • au 17e siècle, devant “l’état d’abandon” où se trouve l’hôpital, reconstruction sur le site de la rue des Carmes
  • au 19e siècle, adjonction d’une aile supplémentaire
  • au 20e siècle, construction successive des résidences Saint-Jean et Danard sur le même site.
  • depuis 2016, afin d’offrir un hébergement plus confortable et d’améliorer encore la qualité des soins, le Centre hospitalier de Quintin a déménagé dans de nouveaux bâtiments situés rue de la Corderie.
  • le 1er janvier 2017, dans un contexte évoluant au rythme des réformes hospitalières, les deux centres hospitaliers locaux des Côtes d’Armor (Lamballe et Quintin) ont choisi de s’unir pour renforcer la place de la prise en charge gériatrique dans le territoire et inscrire leur développement mutuel dans l’avenir. Le CH de Quintin a fusionné avec le CH de Lamballe, donnant naissance au Centre Hospitalier du Penthièvre et du Poudouvre, que nous connaissons aujourd’hui.