Enfance

Protection de l'enfance : aller plus loin

Publié le 19 novembre 2021
Pour mieux protéger les enfants en danger, l'Observatoire départemental de la protection de l'enfance (ODPE) regroupe l'ensemble des acteurs de la protection de l'enfance en Côtes d'Armor. Cette instance s'est réunie le jeudi 18 novembre pour une journée d'échanges et de travail à Plérin, journée introduite par Christian Coail, président du Département. Cinderella Bernard, vice-présidente déléguée à l'Enfance et à la Famille, a participé activement aux débats tout au long de la journée. Ces rencontres ont été également l'occasion de signer le premier Contrat de prévention et de protection de l'enfance, doté d'un budget de 4,6 M€.
Corps

" Mission prioritaire du Département, la protection de l'enfance rencontre aujourd'hui des difficultés, indique Christian Coail. Il est urgent d'agir et nous devons le faire collectivement. Le Département va y allouer des moyens supplémentaires, notamment à travers le Contrat de prévention et de protection de l'enfance, que nous signons aujourd'hui avec les représentants de l'Etat. La protection de l'enfance est une politique publique qui doit être partagée, il nous faut agir ensemble. C'est indispensable pour appréhender les difficultés des enfants. Je fais le voeu que la protection de l'enfance retrouve toute sa place dans le débat public, et nous ferons des propositions que nous porterons au niveau régional et national. La situation est notamment très inquiétante concernant les violences intrafamiliales et la santé mentale des enfants et des adolescents, dans le contexte de la crise sanitaire. L'ODPE et ce contrat doivent permettre une gouvernance partagée entre tous les acteurs concernés."

"Une gouvernance partagée entre tous les acteurs concernés"

Cette journée de travail et d'échanges entre professionnels et élus a donné lieu à de nombreuses interventions, portant notamment sur la priorité à donner à la prévention. En conclusion de la journée, Cinderella Bernard, vice-présidente du Département déléguée à l'Enfance et à la Famille, a tenu à remercier tous les participants. "La prévention est quelque chose qu'il nous faut prioriser, a déclaré la vice-présidente. Tout ce que je retire de vos interventions, questionnements et témoignages, me pousse à aller plus loin. Je vous remercie de votre travail au quotidien. La politique du Département en matière de protection de l'enfance saura s'adapter tout au long de notre mandat, dans l'intérêt de l'enfant et de la famille."

Un contrat de 4,6 M€ pour la protection de l'enfance

Le premier Contrat départemental de prévention et de protection de l'enfance est doté d'un budget de 4,6 M€, financé à parts égales par le Département et l'Etat. Il a été cosigné par Christian Coail, président du Département, Thierry Mosimann, préfet des Côtes d'Armor, et François Négrier, directeur de la délégation départementale de l'Agence régionale de santé. Ce contrat porte sur quatre axes thématiques : la prévention ; la sécurisations des parcours ; l'effectivité de l'ensemble des droits de l'enfant ; et la préparation de leur vie d'adulte.