Tourisme

Les travaux s'amplifient sur le canal de Nantes à Brest

Publié le 10 octobre 2018
Entre les opérations de réhabilitation d’écluses pour la navigation, l’ouverture des maisons éclusières et la pose d’une signalétique, les actions départementales de valorisation du canal illustrent la volonté de lui donner toute la place qu’il mérite. En 2018, le budget alloué est en augmentation pour atteindre 740 000 €.
Corps

Les manoeuvres d’éclusage à Bon-Repos ont refait leur apparition cette année, tout comme à Saint-Hervé. Ces deux écluses, réhabilitées pour un montant de 380 000 € et la construction d’une cale de mise à l’eau pour 61 000 € sont la part la plus visible de l’investissement du Département en faveur du canal de Nantes à Brest. Rappelons que la Région, propriétaire du canal, participe à hauteur de 50% au financement de ces travaux. Désormais, le canal est navigable sur 7 kilomètres, depuis l’écluse des Forges jusque Gouarec. Affiché comme priorité du Département dans son projet de développement du Centre-Bretagne, le canal bénéficie cette année encore de crédits en augmentation, après avoir vu son budget multiplié par deux en 2017.

Pour Jean-Yves de Chaisemartin, vice-président du Département chargé des infrastructures, « ces travaux montrent que le Département a choisi de conduire un plan ambitieux pour le Centre-Bretagne qui bénéficiera à l’ensemble de notre département, notamment en donnant au canal de Nantes à Brest la place qu’il mérite. Nous voulons en faire un incontournable des Côtes d’Armor. Cela se traduit par des travaux d’aménagement du halage, par la pose d’équipements d’accueil pour les randonneurs et des travaux de maçonnerie et de réhabilitation des écluses comme cette année à Bon-Repos et Saint-Hervé. Mais notre action ne se limite pas à ces investissements car nous développons en parallèle une dynamique collective locale d’animation. Nous pouvons aussi indiquer que les chiffres de fréquentation, en particulier des cyclistes, en hausse une nouvelle fois cet été, nous encouragent à poursuivre nos efforts et nous indiquent que nous sommes sur la bonne voie ! »

Ainsi, quatre maisons éclusières dont le Département a la gestion (propriété de l’Etat) ont été mises à disposition de porteurs de projet grâce à un appel à candidature lancé en début d’année. Cette démarche a permis de proposer plus de services aux visiteurs du canal : à Bon-Repos un point Information tourisme animé par l’office de tourisme ainsi que des hébergements ; à Gouarec un randogîte ; de la petite restauration et des animations à Pont-de-Len. Les résultats de cette première saison, marquée également par le passage du Tour de France à Bon-Repos, sont encourageants. Enfin, le Département poursuit la mise en valeur du canal par la pose d’une nouvelle signalétique, avec un investissement de 20 000 €. Celle-ci permet à la fois aux visiteurs de mieux se repérer tout en leur indiquant les principaux sites patrimoniaux présents le long du halage.

Contacts