Culture

Peinture à Dinan. Yvonne Jean-Haffen et Jeanne-Marie Barbey en Tête-à-Tête

Publié le 16 mai 2022
Visuel de l'exposition.
Du 18 mai au 2 octobre 2022, le musée Yvonne-Jean-Haffen, à Dinan, propose un original Tête-à-tête entre deux femmes artistes, Yvonne Jean-Haffen et Jeanne-Marie Barbey. Au-delà de ce dialogue pictural intemporel, c'est une belle occasion de visiter la Grande vigne, où la muse de Mathurin Méheut vécut jusqu'à sa mort en 1993.
Corps

Jusqu'au 2 octobre, le musée Yvonne-Jean-Haffen, à Dinan, organise un tête-à-tête inédit entre deux femmes artistes qui ont marqué l’histoire de la peinture en Bretagne dans la première moitié du XXe siècle : Yvonne Jean-Haffen (1895-1993) et Jeanne-Marie Barbey (1876-1960). Si les deux artistes parisiennes, selon toute vraisemblance, ne se sont pas connues, elles ont néanmoins entretenu une passion commune pour la Bretagne et un même intérêt pour ses paysages, les peignant d’une manière parfois très proche.

L'exposition Tête-à-tête propose un dialogue entre les œuvres des deux peintres. La conversation qui s’installe entre les tableaux révèle d’abord des points de convergence : les deux femmes partagent le même intérêt pour la Bretagne intérieure, ses paysages, ses traditions ; elles peignent avec la même force les costumes et les courses de chevaux du pardon de Saint-Hervé qui se tenait à Gourin, chaque fin d’été.

L’exposition révèle aussi des points de divergence notamment dans les processus de création : si Jeanne-Marie Barbey emploie volontiers la photographie pour composer le tableau qu’elle peint ensuite, Yvonne Jean-Haffen procède autrement et s’appuie plutôt sur de rapides croquis qu’elle trace au préalable sur le motif.

Jeanne-Marie Barbey, "Gardienne de troupeau", première moitié du XXe siècle, huile sur carton, 95.1.51, coll. Musées de Vannes – Ville de Vannes.
Jeanne-Marie Barbey, "Gardienne de troupeau", première moitié du XXe siècle, huile sur carton, 95.1.51, coll. Musées de Vannes – Ville de Vannes.
Yvonne Jean-Haffen,  "Femmes et petites filles en costume traditionnel" (étude de costume), gouache sur papier, D56.110, coll. Musée Yvonne-Jean-Haffen – Ville de Dinan.
Yvonne Jean-Haffen, "Femmes et petites filles en costume traditionnel" (étude de costume), gouache sur papier, D56.110, coll. Musée Yvonne-Jean-Haffen – Ville de Dinan.

Nouveauté pour le jeune public

Corps

En 2022, une médiatrice culturelle a rejoint l’équipe du musée Yvonne-Jean-Haffen. L’exposition peut ainsi accueillir le public scolaire ou les centres de loisirs pour différentes visites-ateliers qui mettent en valeur les deux femmes artistes. Il est également possible de découvrir le jardin de manière ludique, par une visite faisant appel aux cinq sens. Pour celles et ceux qui désirent en apprendre plus, des visites guidées explorant la vie et le travail des deux artistes sont également proposées.

Gratuit pour les élèves des écoles maternelles et de primaires. 2 € pour les élèves de collègue et de lycée. Renseignements : Claire Pineau – c.pineau@dinan.fr – 02 96 87 35 41.

La Grande vigne se visite

Corps

Le musée Yvonne-Jean-Haffen est installé à la Grande vigne qui était la demeure, l’atelier et le lieu d'inspiration de l’artiste Yvonne Jean-Haffen (1895-1993). Aujourd'hui propriété de la ville de Dinan, la maison a su garder l'atmosphère chaleureuse instaurée par l'artiste elle-même. Elle aimait y recevoir ses amis artistes et écrivains, notamment Mathurin Méheut, Roger Vercel et Florian Le Roy. À l'intérieur, ses objets personnels sont encore en place et font de la maison un lieu hors du temps.

Yvonne Jean-Haffen débute sa carrière au tournant des années 1920. Elle travaille aux décors de paquebots, d'architectures, elle illustre plusieurs ouvrages et pratique l'art de la céramique. Ses œuvres sont exposées aux murs de la maison. La découverte de la propriété se poursuit généralement par une visite des deux hectares de jardin.

"Vous ne savez pas combien l’image du Paradou est douce et réconfortante, bienfaisante à un artiste", confie Mathurin Méheut à Yvonne Jean-Haffen en 1940 au sujet de La Grande vigne, affectueusement nommée le Paradou.

Yvonne Jean-Haffen à la fin de sa vie, et Madame Piel, sa dame de compagnie (photo : DR. Musée Yvonne Jean-Haffen – Ville de Dinan).
Yvonne Jean-Haffen à la fin de sa vie, et Madame Piel, sa dame de compagnie (photo : DR. Musée Yvonne Jean-Haffen – Ville de Dinan).

 

Contacts

Musée Yvonne-Jean-Haffen
103 rue du Quai
22000 Dinan (Le port)

Infos. pratiques

Ouvert tous les jours de 14 h à 18 h 30, jusqu'au 2 octobre.
Tarifs : 5 € (plein) ; 3 € (réduit) ; gratuit pour les moins de 8 ans