Social et emploi

Tous unis contre les violences faites aux femmes

Publié le 26 novembre 2019
Lundi 25 novembre, une convention de partenariat était signée entre tous les acteurs concernés - institutions, associations - pour la mise en place d'actions pour lutter plus efficacement contre les violences faites aux femmes.
Corps

Les associations (Centre d'information pour les droits des femmes et de la famille, Association des maires et des intercommunalités...) et les institutions (Préfecture, police, gendarmerie, justice, Département) ont notamment insisté sur la nécessité de renforcer le travail en réseau. Ce fut l'occasion pour Sylvie Guignard, vice-présidente du Département chargée de la Cohésion sociale, de rappeler le rôle clé des intervenantes sociales en commissariat et gendarmerie, mises en place à l'initiative du Département. Il en existe déjà à Saint-Brieuc, Dinan et Guingamp, et un poste est en cours de création à Lannion. Ces postes sont cofinancés par l'Etat, le Département et les intercommunalités concernées. "Elles reçoivent les victimes, dont une grande partie n'était pas connue de nos services sociaux, a noté Sylvie Guignard. Si les forces de l'ordre et la justice enregistrent et instruisent les plaintes et les signalements, elles ne sont pas en mesure d'apporter des réponses sociales concrètes aux victimes. C'est là que le rôle des intervenantes sociales est déterminant, en s'occupant par exemple des problèmes de relogement ou de placement des enfants en familles d'accueil". Tous les partenaires se sont entendus pour mettre en place, dès le 1er trimestre 2020, les mesures préconisées par le Grenelle des violences faites aux femmes.

Contacts