Reportage

Une imprimerie et peut-être… une dynastie

Publié le 2 juillet 2021
Françoise et Jacques Le Maire, et leur fils Valentin, imprimeur dans l'entreprise familiale.
Françoise et Jacques Le Maire, et leur fils Valentin, imprimeur dans l'entreprise familiale.
Créée depuis plus de 75 ans, l'imprimerie Le Maire, à Merdrignac, est restée dans la famille. Elle continue à éditer L'Hebdomadaire d'Armor et propose de nombreux types d'impression. Depuis peu, et après le virage numérique, elle se lance dans le digital et la réalité augmentée.

Une imprimerie fondée en 1946

Corps

Avant d'être un organe de presse, la SARL Le Maire est d'abord une imprimerie de labeur traditionnelle, fondée en 1946 par Lucien Le Maire, imprimeur de son état et père du directeur, Jacques : "Mon père a commencé à l'imprimerie Anger, à Loudéac. Il a ensuite travaillé à Oberthur à Rennes, avant de s'installer à son compte à Merdrignac." Lucien, décédé en 2008, avait repéré qu'Anger éditait son hebdomadaire, Le Courrier indépendant. Il a adapté le modèle économique à son entreprise.

"Le format berlinois de l'Hebdomadaire d'Armor est imprimé sur nos presses offset Heidelberg 4 couleurs 52 x 74, ce qui lui donne une qualité d'impression très agréable pour un journal", souligne Jacques Le Maire.

Une dizaine de salarié.es

Corps

Les supports s'adaptent au digital : depuis peu, l'imprimerie propose des documents en "réalité augmentée", avec l'application Argoplay.

Outre ses 3 000 abonné.es, il est diffusé à une quarantaine de kilomètres autour de l'entreprise, à l'ouest de Rennes, dans les grandes surfaces, boulangeries, points presse, etc. Son financement est également assuré par la publicité et les annonces légales pour les Côtes d'Armor et l'Ille-et-Vilaine.

Si aujourd'hui, le journal représente toujours une partie importante du chiffre d'affaires de l'entreprise, l'imprimerie Le Maire propose de nombreux types d'impression, avec une dizaine de salarié.es. Bulletins municipaux et journaux d'entreprise, papier à entête, cartes commerciales, facturiers, étiquettes adhésives, livres pour l'édition ou l'auto-édition, affiches, professions de foi au moment des élections, panneaux en PVC, bâches imprimées, adhésifs pour véhicules… et depuis peu, des imprimés en "réalité augmentée", avec l'application Argoplay.

Jacques Le Maire, qui travaille dans l'entreprise depuis 1978, a repris la gérance en 1983.

La dynastie familiale pourrait bien se poursuivre. A son tour, leur fils Valentin est imprimeur dans l'entreprise, et il a le goût du digital. A 25 ans, on a l'avenir devant soi !

Corps
Le numéro de L'Hebdomadaire de Merdrignac est une pièce de collection, introuvable aujourd'hui… sauf dans le bureau de Jacques Le maire, fils du fondateur.

Le numéro 1, le 13 septembre 1952

Au mur du bureau de Jacques Le Maire, le fils du fondateur, protégé sous verre et en bonne place, est affichée la "une" du numéro 1 de L'Hebdomadaire de Merdrignac, daté du 13 septembre 1952. Cette pièce de collection, qui a pris une teinte sépia avec les décennies, s'adresse ainsi à ses lecteurs et à ses lectrices :

"L'Hebdomadaire paraît aujourd'hui pour la première fois. Son but est de faire connaître les nouvelles intéressant Merdrignac et ses voisins immédiats. Sa politique est d'être agréable et au service de tous. Toutes les annonces, réclames, articles, etc. seront insérés et les suggestions bienvenues. Agriculteurs, commerçants, hommes d'affaires, L'Hebdomadaire sera votre agent informateur."

Localisation
181

Article issu du n°
181
de Côtes d’Armor magazine

Découvrir cette édition

Contacts

Imprimerie Le Maire
ZA Racine 2
22230 Merdrignac