Sport

Une campagne pour donner envie de se bouger !

Publié le 7 septembre 2021
Photo : Thierry Jeandot
Faire du sport, c'est indispensable pour la santé ! Une évidence, pourtant trop loin d'être mise en pratique, quand on sait que les collégiens ont perdu 25% de leurs capacités physiques en 40 ans, que la sédentarité (galopante) augmente les risques de cancers... Pour favoriser la reprise de la pratique sportive, le Département et ses partenaires lancent une campagne de promotion incisive, Envie de sport en Côtes d'Armor. A découvrir, un documentaire incisif sur la nécessité de pratiquer une activité physique, et quatre formidables teasers pleins d'énergie réalisés par de jeunes costarmoricains, diffusés en avant-première le 3 septembre au Club 6 à Saint-Brieuc, à l'occasion d'une passionnante table-ronde sur le sport-santé. Un seul mot d'ordre : bougez !

Un documentaire et quatre vidéos réalisées par des jeunes, pour inciter à se remettre en mouvement

Corps

En 2020, l’association Le Cercle avait lancé un beau projet à l’attention des jeunes entre 16 et 29 ans, en partenariat avec le Département, l’Agence Nationale du Sport et le Comité Départemental Olympique et Sportif. L’objectif était de réaliser un film d’une minute 30 pour valoriser l’envie de sport en Côtes d’Armor, avec l’appui d’une bourse de 1500 € et l’accompagnement d’un professionnel pendant 4 jours. Résultat, quatre teasers pleins d’énergie, diffusés en avant-première lors d’une soirée organisée au cinéma briochin le Club 6, le 3 septembre.

" Je tiens à saluer la capacité créative de ces jeunes. En plus, au total, les tournages de ces court-métrages auront mobilisé une soixantaine de jeunes sur les tournages. Il faut le dire, notre département dispose d'un vivier de jeunes incroyable, qui ont une capacité remarquable à aller au bout de leurs projets ", s'est enthousiasmé Stéphane L'Her, directeur de l'association Le Cercle.

 

Teaser réalisé par Agathe Bonenfant, de Pordic, accompagné par le réalisateur M'Baye Saw :
 

Video file

 

Teaser réalisé par Martin Maros, de Loudéac, accompagné par le réalisateur Pierre-Maxime Mory :

Video file

 

Teaser réalisé par Julian Pohu, de Saint-Brieuc, accompagné par le réalisateur Jérôme Pavlosky :

Video file

 

Teaser réalisé par Josselin Gourhant, accompagné par le réalisateur Vincent L'Houtellier :

Video file

 

Extraits de la table-ronde sur le sport-santé organisé le 3 septembre au Club 6, et animée par Bruno Hindahl

Sophie Cha, médecin conseiller DRAJES Bretagne, Délégation Régionale Académique Jeunesse Engagement et Sport :
"Le corps est fait pour bouger, il faut le dire haut et fort : c'est ne pas faire de sport qui est dangereux. De 4 à 18 ans, les enfants devraient bouger une heure par jour, or ils sont de plus en plus sédentaires. Un quart des collégiens ont perdu leur capacité physique en 40, un tiers des femmes meurent d'une maladie cardio-vasculaire... Ces chiffres sont vertigineux et alarmants. Les collectivités locales ont donc toute légitimité pour alerter la population, c'est un enjeu majeur de santé publique."

Jean-Marc Lucas, médecin du sport :
" On ne parle pas ici de sport de haut niveau, qui entraîne des risques pour la santé, pratiqué à trop haute dose, mais de santé par le sport. Si on veut améliorer son espérance de vie et préserver sa santé, il faut absolument aller vers le sport."

Xavier Marchand, délégué départemental à la vie associative, service départemental jeunesse, engagements, sports
" Dans nos sociétés modernes, on pourrait pratiquement ne plus bouger. Mais le juge de paix, c'est la mortalité ! Or la sédentarité présente des risques majeurs pour la santé. Il faut donc inciter un maximum de personnes à bouger."

Olivier Julienne, vice-président du CDOS :
" La campagne Envie de sport que nous menons est cruciale et essentielle. Il faut attirer les gens, donner envie de faire du sport. C'est un enjeu capital !"

Thierry Mosimann, préfet des Côtes d'Armor
" Le sport, c'est d'abord la rencontre, le partage, c'est un facteur de cohésion sociale et territoriale. L'enjeu de cette campagne essentielle en ces temps de crise sanitaire qui a accentué la sédentarisation, c'est de donner envie de faire du sport, de rebondir."

Ludovic Gouyette, vice-président du Département chargé des sports et de la jeunesse :
"J'ai été alerté par les associations sur la perte énorme d'adhérents suite aux confinements. Il va falloir que nous continuions à soutenir les associations, car le sport-santé est un enjeu crucial, sociétal."

""

Article issu du n°
182
de Côtes d’Armor magazine

Découvrir cette édition