Culture

Dimitri Rouchon-Borie, lauréat du Prix Louis-Guilloux

Publié le 14 octobre 2021
Dimitri Rouchon-Borie, lauréat 2021 du Prix Louis-Guilloux
Le prix Louis-Guilloux 2021 est attribué à Dimitri Rouchon-Borie pour son premier roman Le démon de la colline aux loups, publié aux éditions Le Tripode ! Désigné par un vote du jury composé de près de 150 lectrices et de lecteurs costarmoricains, le lauréat recevra son prix le jeudi 18 novembre 2021 à Saint-Brieuc.
Corps

Organisé par le Département des Côtes d’Armor, le prix Louis-Guilloux est un prix littéraire citoyen décerné par des lectrices et lecteurs costarmoricains, engagés depuis sept mois dans une véritable aventure humaine ! En effet, depuis mars 2021, près de 150 lectrices et lecteurs ont lu et débattu des dix romans et récits de langue française, proposés à la compétition par un comité de sélection représentatif de la filière du livre et de la lecture.

Réunis pour la délibération finale, ces représentants et usagers de 16 bibliothèques costarmoricaines (dont un réseau de lecture publique), ont choisi le premier roman de l’auteur costarmoricain Dimitri Rouchon-Borie.

Dix romans étaient en lice pour ce Prix Louis-Guilloux, dont la délibération avait lieu vendredi 8 octobre à la Maison Louis Guilloux, à Saint-Brieuc..
Dix romans étaient en lice pour ce Prix Louis-Guilloux, dont la délibération avait lieu vendredi 8 octobre à la Maison Louis Guilloux, à Saint-Brieuc.

Un roman puissant et lumineux

Né en 1977 à Nantes, Dimitri Rouchon-Borie est journaliste au Télégramme, spécialisé dans la chronique judiciaire et le fait divers. Le démon de la colline aux loups raconte l’histoire d’un homme qui se retrouve en prison. Brutalisé dans sa mémoire et dans sa chair, il décide avant de mourir de nous livrer le récit de son destin. Écrit dans un élan vertigineux et porté par une langue aussi fulgurante que bienveillante, Le démon de la colline aux loups a conquis le jury : « c’est un livre puissant et fort qu’on ne peut pas lâcher », « un roman où l’écriture est vraiment un plus » ou encore « un roman certes très dur, mais vraiment lumineux ».

Délibération du Prix Louis-Guilloux. A droite, Luce Perez-Tejedor, directrice de la Bibliothèque départementale des Côtes d'Armor, chargée d'annoncer le nom du lauréat.
Délibération du Prix Louis-Guilloux. A droite, Luce Perez-Tejedor, directrice de la Bibliothèque départementale des Côtes d'Armor, chargée d'annoncer le nom du lauréat.

« Gagner ce prix est une émotion particulière »

« Gagner ce prix est une émotion particulière, liée au fait que c’est une distinction à la maison, nous confie Dimitri Rouchon-Borie. Ça me fait  d’autant plus chaud au cœur que c’est un prix de lecteurs, c’est comme si les gens me disaient de continuer. J’ai l’impression qu’il y a une reconnaissance des gens de mon territoire, c’est d’autant plus beau car ces votes viennent de gens qui lisent avec leur passion de la lecture, qui ne trichent pas. Et  puis  c’est le seul prix littéraire breton, un très beau prix au sens littéraire du terme ».

« C’est une édition spéciale pour le Département »

« C’est une édition spéciale pour le Département, pas seulement parce que le prix Louis-Guilloux  récompense cette année un Costarmoricain, mais aussi parce que son roman touche à une thématique au cœur des missions du Conseil départemental : la protection de l’enfance. Dimitri Rouchon-Borie traite le sujet avec grâce, tout en donnant une incarnation à des situations humaines tragiques », indique Christian Coail, président du Département des Côtes d’Armor.

Une double cérémonie en novembre...

La cérémonie de remise du prix Louis-Guilloux se déroulera le jeudi 18 novembre, en présence des deux lauréats des prix Louis-Guilloux 2021 et 2020, Dimitri Rouchon-Borie et Caroline Laurent.

... suivie de rencontres en décembre

Ils seront ensuite invités à une série de rencontres en Côtes d’Armor, notamment avec les publics des bibliothèques et des collèges du département durant le mois de décembre.

Les romans ont fait l'objet de nombreuses discussions au sein des 16 bibliothèques costarmoricaines engagées pour voter. Au total, le roman de Dimitr Rouchon-Borie l'emporte avec une belle longueur d'avance.
Les romans ont fait l'objet de nombreuses discussions au sein des 16 bibliothèques costarmoricaines engagées pour voter. Au total, le roman de Dimitr Rouchon-Borie l'emporte avec une belle longueur d'avance.

Ils étaient 10 en lices :

Les autres ouvrages en lice pour le prix Louis Guilloux 2021 :

  • Trois nuits dans la vie de Berthe Morisot, Mika Biermann, Anacharsis
  • Tant qu’il reste des îles, Martin Dumont, Delcourt Les Avrils
  • Horn, Alain Emery, Terres du couchant
  • La folie de ma mère, Isabelle Flaten, Le Nouvel Attila
  • Traverser la nuit, Hervé Le Corre, Payot et rivages
  • La mer Noire dans les Grands lacs, Annie Lulu, Julliard
  • Suite en do mineur, Jean Mattern, Sabine Wespieser
  • Tout rendre au vent, Marion Millo, Cambourakis
  • Batailles, Alexia Stresi, Stock

Les bibliothèques et réseaux de lecture publique participant au prix Louis Guilloux 2021 :

Erquy, Binic, Étables-sur-Mer, Hillion, Landéhen, réseau de bibliothèques de Loudéac Communauté Bretagne Centre, Penvenan, Pleudihen-sur-Rance, Plœuc-l’Hermitage, Ploëzal, Plouër-sur-Rance, Plouha, Quemperven, Saint-Caradec, Saint-Nicolas-du-Pelem, Saint-Quay-Perros et Saint-Brieuc